NOUVELLES

Les Penguins sont prêts pour les séries avec ou sans Sidney Crosby

30/04/2013 04:16 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby a été victime d'une fracture de la mâchoire il y a un mois et sa présence lors du premier match de la série entre les Penguins de Pittsburgh et les Islanders de New York demeure incertaine. Il s'est entraîné mardi et il a dit qu'il effectuera son retour dès qu'il aura le feu vert.

Le franc-tireur, qui a marqué 40 buts la saison dernière, se remet à peine d'une commotion cérébrale. Il n'est toutefois pas le seul chez les Penguins qui soit ébranlé.

Brooks Orpik, un de leurs piliers en défensive, est ennuyé par une blessure au bas du corps, et les quatre joueurs acquis avant la date limite des transactions tentent toujours de se faire une niche à Pittsburgh.

Malgré tout, les Penguins sont toujours les favoris pour remporter la coupe Stanley.

«Nous avons prouvé que nous sommes en mesure de jouer du bon hockey malgré toutes les situations qui nous ont affectés cette saison», a déclaré le capitaine Sidney Crosby.

Les Penguins n'ont cependant pas eu bien le choix de s'adapter.

Ils ont décroché la première position de l'Association de l'Est même si leur meilleur joueur a raté le dernier mois de la saison régulière. Les Penguins ont dominé même si Evgeni Malkin a dû s'absenter durant 17 matchs à cause d'une blessure à l'épaule. Il ont continué à gagner malgré l'absence de James Neal, et Marc-André Fleury s'est bien tiré d'affaire malgré les tracas causés par l'arrivée de son premier enfant.

Les nouveaux-venus Jarome Iginla, Jussi Jokinen, Douglas Murray et Brenden Morrow se sont bien intégrés au groupe de joueurs après avoir été acquis avant la date limite des transactions, même s'ils ont encore de la difficulté à s'orienter dans la ville de Pittsburgh.

Avec ou sans leur capitaine, les Penguins se retrouvent sous pression dès le début des séries éliminatoires. Les Penguins ont remporté le championnat de l'Association Est et ils affronteront, dès mercredi, les Islanders de New York.

«Nous y sommes habitués, a commenté Crosby. On est excités et contents de se retrouver dans cette position.»

Les Islanders aussi ont connu leur part de difficultés. Alors que les Penguins sont habitués à participer aux séries éliminatoires, les New-Yorkais en sont à une première participation au tournoi printanier depuis 2007. La vedette montante des Islanders, John Tavares, n'avait que 16 ans à cette époque et il évoluait dans la Ligue de l'Ontario.

Il est maintenant la bougie d'allumage d'une formation qui n'a pas accédé au deuxième tour des séries depuis 20 ans.

«Nous avons démontré que nous avions les habiletés pour participer aux éliminatoires et que nous pouvons tenir tête à n'importe quelle équipe, a déclaré Tavares. On fait face à un autre test, à une autre étape sur notre route vers le succès. Ultimement, nous voulons mettre la main sur la coupe Stanley.»

PLUS:pc