NOUVELLES

Le jeune défenseur Nathan Beaulieu du Canadien est inculpé de voie de fait

30/04/2013 03:26 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

LONDON, Ont. - Le jeune défenseur Nathan Beaulieu fait face à deux chefs d'accusation de voie de fait à la suite d'une dispute survenue lors d'une fête à Strathroy le week-end dernier.

La police de Strathroy-Caradoc a confirmé mardi que le hockeyeur de 20 ans est inculpé des mêmes chefs d'accusation dans cette affaire que son père, Jacques Beaulieu, qui est aussi l'entraîneur-chef du Sting de Sarnia.

Ils doivent comparaître devant le tribunal le 11 juin prochain.

«Il y a deux victimes et (Jacques et Nathan Beaulieu) sont chacun inculpés d'un chef d'agression contre chaque victime», a déclaré le chef-adjoint Mark Campbell au quotidien London Free Press.

Nathan Beaulieu s'est entraîné en compagnie des réservistes des Bulldogs de Hamilton au complexe sportif Bell de Brossard, mardi après-midi, et le joueur est censé demeurer dans l'entourage de l'équipe jusqu'à nouvel ordre.

La police s'est toutefois dit «dans l'attente de son arrivée ici», a déclaré Campbell.

«Je pense qu'il sera ici plus tard cette semaine.»

La police a inculpé Nathan Beaulieu par le biais de son avocat, Patrick Ducharme, de Windsor en Ontario.

Plus tôt, Ducharme avait précisé au London Free Press que son client espère compléter les séries éliminatoires.

L'alcool a joué un rôle dans l'incident de samedi, qui s'est produit après que les Beaulieu eurent assisté à un tournoi de golf dans la région.

Dans les deux agressions, le père et le fils ont agi ensemble à l'encontre de leurs victimes — l'une d'entre elle étant un ancien joueur de Jacques Beaulieu.

Les blessures subies ont été mineures, mais les deux victimes ont été intimidées, selon Campbell.

Nathan Beaulieu, un choix de première ronde du Canadien en 2011, a disputé six matchs à Montréal cette saison, amassant deux passes. Il a passé la majeure partie de la saison avec les Bulldogs, où il a totalisé sept buts et 24 passes en 67 matchs.

Le porte-parole du Canadien a fait savoir que l'équipe est bien au fait de l'affaire puisque la direction s'est entretenue avec le père, le joueur et l'avocat. Mais l'équipe n'entend faire aucun commentaire sur cette affaire.

PLUS:pc