NOUVELLES

Le Groupe CGI n'est pas préoccupé par les restrictions budgétaires américaines

30/04/2013 06:51 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Groupe CGI (TSX:GIB.A) s'attend à voir ses affaires avec le gouvernement américain continuer de croître, malgré les restrictions budgétaires qui ont retardé certains contrats.

Le carnet de commandes de la firme montréalaise de technologies de l'information a diminué au cours du deuxième trimestre, alors que la situation budgétaire aux États-Unis a eu pour effet de limiter les dépenses publiques.

Le président et chef de la direction de CGI, Michael Roche, a cependant affirmé que le budget du président Barack Obama prévoyait une hausse de 2 milliards $ US dans le secteur des technologies de l'information.

«Notre taux de croissance va baisser durant l'année, compte tenu de ce que nous observons», a-t-il déclaré mardi, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers de l'entreprise au deuxième trimestre.

«Mais en fin de compte, nous prévoyons que nos activités gouvernementales vont continuer de croître d'une année à l'autre», a ajouté M. Roche.

En dépit de l'incertitude budgétaire, CGI a dit compter pour 1,1 milliard $ US de soumissions faites auprès du gouvernement américain. La société entrevoit également un potentiel croissant pour l'obtention de contrats auprès des gouvernements d'État et locaux.

Les actions de CGI ont grimpé à un niveau sans précédent, mardi, après que le groupe eut fait état de résultats financiers meilleurs que prévu. La société a indiqué avoir enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 114,2 millions $, ou 36 cents par action, en hausse par rapport à celui de 105,7 millions $, ou 40 cents par action, de la même période un an plus tôt.

Les revenus ont bondi pour atteindre 2,53 milliards $ au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, contre 1,06 milliard $, cette hausse reflétant l'acquisition l'année dernière de la société européenne Logica.

Abstraction faite de coûts d'intégration de 81,4 millions $, le bénéfice de CGI a été de 175,9 millions $, ou 56 cents par action. Les analystes consultés par Thomson Reuters avaient prédit en moyenne un bénéfice net de 151,6 millions $, ou 50 cents par action, et des revenus de 2,56 milliards $.

À la fin de mars 2013, le carnet de commandes de CGI totalisait 18 milliards $, en hausse de 4,9 milliards $ par rapport au même trimestre de l'exercice précédent.

Les actions du Groupe CGI ont terminé la séance de mardi à 31,90 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 4,87 $, soit un peu plus de 18 pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc