NOUVELLES

Le centre des Leafs Tyler Bozak se dit prêt pour le premier match

30/04/2013 01:45 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - Les Maple Leafs de Toronto ont reçu une bonne nouvelle à la veille de leur premier match en séries éliminatoires en neuf ans.

Le joueur de centre du premier trio Tyler Bozak a pris part à un entraînement complet. Bozak et l'entraîneur-chef Randy Carlyle envisagent son retour dans la formation pour le match de mercredi contre les Bruins de Boston.

Bozak a raté les deux derniers matchs de la saison régulière à la suite d'une blessure au haut du corps. Il avait patiné avec ses coéquipiers, lundi, mais il avait quitté la patinoire rapidement.

Bozak a déclaré mardi qu'il se sentait bien et qu'il voulait absolument être sur la patinoire pour le premier match éliminatoire des Maple Leafs.

«C'est très important, a-t-il dit. Nous avons parcouru beaucoup de chemin comme équipe au cours des dernières années, et particulièrement cette saison-ci.

«Comme groupe, nous avons disputé du très bon hockey ensemble, et ce serait difficile d'être à l'écart du jeu et de regarder mes coéquipiers participer aux matchs les plus importants cette année.»

En fait, Bozak a pris de l'avance en se faisant pousser la moustache depuis deux semaines.

«Je suis plutôt imberbe et j'ai dû commencer plus tôt que la majorité des autres gars», a-t-il admis. «J'espère que nous irons loin et que je pourrai voir jusqu'où elle peut pousser.»

Le retour de l'attaquant de six pieds, un pouce et 195 livres est essentielle pour les Maple Leafs. Bozak a totalisé 12 buts et 16 mentions d'aide en 46 matchs en saison régulière, en plus d'être le meilleur joueur de l'équipe au cercle des mises en jeu.

«Quand tu comptes sur un gars qui prend toutes les mises en jeu importantes, c'est d'abord là que ça se fait sentir quand il doit s'absenter», a rappelé l'entraîneur-chef des Maple Leafs Randy Carlyle. «Nous étions désavantagés, parce que nous n'avions pas la possession de la rondelle dès le départ.

«'Bozie' est un joueur très intelligent. Il sait où se placer sur la patinoire, la rondelle le suit presque tout le temps et son jeu est surtout porté sur les petites choses qui, si elles ne sont pas exécutées à la perfection, font une différence.»

Les Maple Leafs (26-17-5) ont terminé la saison au cinquième rang dans l'Association Est, accédant aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2004. Les Leafs ont cependant laissé filer trois de leurs quatre derniers matchs de saison régulière contre les Bruins de Boston (28-14-6), détenteurs de la quatrième place dans l'Est.

PLUS:pc