DIVERTISSEMENT

La semaine verte: Catherine Mercier succède à Errol Duchaine à l'animation

30/04/2013 03:59 EDT | Actualisé 30/04/2013 04:03 EDT
Radio-Canada.ca

Un changement de garde s’opérera à la barre de La semaine verte, sur les ondes de Radio-Canada, l’automne prochain. Errol Duchaine, qui animait le magazine hebdomadaire depuis 2002, prend sa retraite et cède les rênes à la journaliste Catherine Mercier. Celle-ci termine actuellement un mandat de deux ans comme correspondante en Chine, après avoir été aussi recherchiste et réalisatrice, et avoir assuré la narration du documentaire Amour, haine et propagande, toujours à la société d’état.

« Depuis ma plus tendre enfance au Bic, j’ai toujours ressenti un attachement profond à la terre, au fleuve, a exprimé Catherine Mercier à ses nouveaux collègues de La semaine verte. À cet amour de la nature est venu s’ajouter, au fil des ans, une certaine inquiétude. Qu’en est-il de la santé de notre planète? Combien de temps encore arrivera-t-elle à nous nourrir? Quelles sont les solutions pour assurer sa santé? Ces préoccupations sont plus que jamais d’actualité et à travers vos reportages transparaît déjà de belle façon le désir de comprendre notre nouvelle réalité. »

« Je me joins à vous en espérant continuer d’aller à la rencontre des gens, que ce soit en foresterie, en agriculture, dans le domaine des pêches… Tout en n’oubliant pas ce que La semaine verte peut avoir d’urbain aujourd’hui. Avec vous, j’espère encore plus éveiller la conscience des téléspectateurs envers leur environnement, envers ceux qui, par leur labeur, produisent ce que l’on retrouve dans nos assiettes. J’aimerais aussi, quand cela est possible, que l’on puisse élargir du côté d’autres pays; il y a souvent dans le jardin du voisin une solution à laquelle on n’aurait jamais pensé. »

Grand communicateur

Avant de s’imposer comme figure de proue de La semaine verte, Errol Duchaine avait travaillé dans la presse écrite et participé à plusieurs émissions de Télé-Québec. Il a joint l’équipe du magazine Enjeux en 1998 et remporté le prix de journalisme Judith-Jasmin, de même que le Prix de l’Office des communications sociales, deux ans plus tard, pour son reportage sur les bébés martyrs.

Michel Cormier, directeur général de l’information de Radio-Canada, a pour sa part salué à la fois le départ d’un grand communicateur et l’arrivée en poste de la nouvelle recrue.

« Je remercie Errol Duchaine pour sa contribution remarquable à La semaine verte, un magazine qui unit comme aucun autre le public des régions rurales et urbaines autour de préoccupations communes sur l’environnement, la production alimentaire et les ressources naturelles. En 2013-2014, Catherine Mercier et l’équipe poursuivront la tradition de pertinence et d’excellence qui caractérise l’émission depuis plus de 40 ans. »