La reine de la soul Aretha Franklin au Festival de jazz de Montréal 2013 (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

MONTRÉAL - Le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) a dévoilé mardi sa programmation en salle : « la reine du soul » Aretha Franklin, Belle & Sebastian, Wayne Shorter, Wynton Marsalis, Cat Empire, The Specials, Charles Lloyd, Alpha Blondy, Woodkid, Bill Frisell, Chucho Valdés, Ravi Coltrane et la Montréalaise Nikki Yanofsky ont notamment été mentionnés par les organisateurs de l’événement.

C'est avec le swing jazzy de Pink Martini – très apprécié dans la métropole – qu’on ouvrira (le 27 juin) le 34e FIJM.

Nul besoin de présenter la chanteuse et pianiste Aretha Franklin qui sera de retour à Montréal. À retenir aussi la venue des fils du célèbre Dave Brubeck, qui lui feront un concert hommage avec l’aide des invités Lorraine Desmarais, Adrian Vedady et Chet Doxas.

Toujours dans les têtes d’affiche, mentionnons la visite du groupe écossais Belle & Sebastian, une première à Montréal.

À la Salle Wilfrid-Pelletier, soulignons également le spectacle de l’énergique formation australienne The Cat Empire. Le polyvalent artiste français Woodkid (un incontournable selon le vice-président à la programmation Laurent Saulnier) sera quant à lui au Métropolis, tout comme Sharon Jones & The Dap-Kings avec ses sonorités soul-funk-R’n’B. Toujours dans la salle de la rue Sainte-Catherine, le quatuor britannique The Specials offrira sa version réinventée du ska des années 1970. Une première visite au Québec.

La liberté de Chucho Valdés

Au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, le virtuose du piano Chucho Valdés fera sa première visite en quatre ans le 28 juin et proposera les chansons de son album Border-Free avec son quintette, Afro-Cuban Messengers. Le lendemain, le Wayne Shorter Quartet foulera les planches de la scène avec Danilo Perez, John Patitucci et Brian Blade. Ce concert-événement devrait durer plus de trois heures. Une autre proposition promet d’être dense avec le double programme (4 et 5 juillet, à la Maison symphonique) des sœurs Katia et Marielle Labèque qui livreront deux ambitieux spectacles. Le premier, intitulé West Side Story, sera inspiré des oeuvres de Leonard Bernstein et de Gershwin. Le second, Minimalist Dream House, sera consacré à la musique minimaliste. On voyagera notamment dans les univers d’Erik Satie, Terry Riley, Arvo Pärt, Brian Eno, Radiohead, Sonic Youth et Laurie Anderson.

Au même endroit, notons les concerts de Boz Scaggs, le 30 juin, ou encore de la chanteuse folk Martha Wainwright, le 4 juillet, qui réside depuis peu à Montréal.

De Marsalis à Chrysta Bell

Le géant de la trompette Wynton Marsalis lancera de son côté la série de concerts du Festival à la Maison symphonique, le 28 juin.

Alpha Blondy et The Solar System s'arrêteront au Club Soda le 4 juillet, de même que The Virgins (groupe issu de la mouvance néo-new wave à la The Strokes), le 30 juin. Il est aussi important d’attirer l’attention sur le projet tout spécial du cinéaste David Lynch [il n’est pas présent durant la performance, mais tient mordicus à utiliser sa notoriété pour soutenir ce projet] qui a concocté un concept tout particulier (ambiances style Twin Peaks) pour la captivante chanteuse Chrysta Bell. Sexy, nocturne, lounge et tout à fait original, selon les organisateurs du FIJM.

Le saxophoniste et étoile du jazz actuel new-yorkais Ravi Coltrane et son quartet seront sur les planches du Théâtre Jean-Duceppe de la Place des arts. Un retour après cinq ans d’absence.

André Ménard et sa bande a d’autre part tenu à souligner la présence de Rhye (venu récemment à Montréal présenter son électro-pop mélancolique et minimaliste), du guitariste Bill Frisell en formule solo, de la chanteuse jazz coréenne Youn Sun Nah, de la toute jeune Néo-Écossaise Mo Kenny et du pianiste britannique (jazz et classique) Gwilym Simcock.

Quelques saveurs locales : la fille chérie du jazz montréalais et protégée de Quincy Jones, Nikki Yanofsky (18 ans), sera au Théâtre du Nouveau Monde pour trois soirs ; Benoît Charest célèbrera les 10 ans des Triplettes de Belleville ; Champion et ses G-Strings seront à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts pour offrir un nouvel album dans une approche électro-lounge-orchestrale tandis que la formation montréalaise SUUNS, qui fait énormément jaser partout sur la planète, sera au Club Soda.

Le Festival international de jazz de Montréal se déroulera du 28 juin au 7 juillet.

Notre couverture du festival en 2012.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Festival international de jazz de Montréal: Chromeo
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Festival de Jazz de Montréal 2013 | Xavier Rudd, Wanda Jackson ...

Festival de Jazz de Montréal 2013 | Feist assurera le grand ...

La reine de la soul Aretha Franklin au Festival de jazz de Montréal

Festival de Jazz de Montréal à New York

DJ Champion lancera son nouvel album °1 le 28 mai 2013 (VIDÉO)

Marie-Pierre Arthur, l'énergie rock du Québec