POLITIQUE

Équipe Labeaume financée par des prête-noms?

30/04/2013 06:59 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT
PC

Au moins une firme de consultant en développement urbain a utilisé des prête-noms en 2009 pour contribuer à une activité de financement d'Équipe Labeaume.

Selon Le Soleil, le groupe IBI-DAA a sollicité ses employés pour qu'ils assistent à un cocktail de financement au printemps 2009. Deux employés auraient versé 1000 dollars, la contribution maximale permise par la loi, et un autre aurait donné 500 dollars avec promesse de la part de l'employeur de rembourser leur contribution par des allocations de dépenses.

Depuis 2008, IBI-DAA a obtenu 32 contrats de gré à gré de la Ville de Québec pour un total de près de 500 000 $, rapporte Le Soleil. La loi permet de ne pas avoir recours à un appel d'offres si les contrats sont inférieurs à 25 000 $.

Questionné à ce sujet, le vice-président du comité exécutif François Picard affirme que les élus ne sont pas consultés dans le processus d'octroi de ces contrats. « Ce sont les fonctionnaires spécialistes en ingénierie et en architecture qui décident en avant-projet de donner ce type de contrat là. Les élus, nous sommes vigilants, mais on ne voit pas passer ces offres-là », dit-il.

Sur la question des prête-noms, François Picard affirme ne pas être au courant de l'aspect financier du parti Équipe Labeaume. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Régis Labeaume en 10 faits saillants