BIEN-ÊTRE

Courses de nuit : le sport festif

30/04/2013 09:06 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

Une des dernières tendances forme à la mode allie course à pied et esprit festif. Une fois le soleil couché, on peut courir 5 ou 10 km au son des derniers tubes, avec installations lumineuses et parfois une machine à fumée, une façon plus fun que de faire du jogging le dimanche matin.

En mai, Nike va organiser une série de 10km baptisée We Own the Night (À la conquête de la nuit, selon la traduction de l'équipementier) à Londres, Amsterdam, Berlin, Milan et Paris. La course parisienne est prévue pour le 26 mai, elle débutera à 22h dans les rues de la capitale et se terminera par une grande fête. L'événement est organisé via Facebook et l'appli de running Nike+ qui prépare ses utilisateurs à la course en 6 semaines.

Mais d'autres événements du style, comme Electric Run, vont encore plus loin dans l'esprit festif. Le concept est le même, des courses de 5km et 10km de nuit avec bâtons luminescents, lasers, LED et musique syncopée. Ces événements organisés aux États-Unis ont attiré quelques célébrités comme Seth Rogen et Carmen Electra, selon le magazine anglais The Guardian, qui rapporte que cette tendance a traversé l'Atlantique et se fait de plus en plus présente sur le vieux continent.

À Londres et Anvers, ces dernières semaines, les coureurs ayant pris part aux Energizer Night Run de 5 et 10km ont pu faire la fête sur la ligne d'arrivée, électrisés par les DJ, les bâtons luminescents et les endorphines sécrétées pendant la course.


Vidéo: www.youtube.com/watch?v=MVTSvaNGrXE