NOUVELLES

Nouveau record du chômage dans la zone euro, à 12,1% en mars

30/04/2013 06:27 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT
AP

Le chômage a enregistré en mars un nouveau record absolu dans la zone euro, touchant 19,2 millions de personnes, soit 12,1% de la population active, selon les chiffres communiqués mardi par l'institut européen de statistiques Eurostat.

Le chômage, qui vole de record en record en Europe, en est à son 23e mois consécutif de hausse dans la zone euro, où 62.000 personnes supplémentaires sont venues grossir les rangs des demandeurs d'emploi en un mois.

"Le chômage reste à un niveau trop élevé en Europe", a commenté le commissaire chargé de l'Emploi et des Affaires sociales, Laszlo Andor. Il a appelé "l'UE et les Etats membres à mobiliser tous les outils disponibles pour créer des emplois et retrouver une croissance économique durable". "Les réformes structurelles jouent aussi un rôle pour dynamiser le marché de l'emploi", a-t-il ajouté, alors que le débat sur l'austérité bat son plein en Europe.

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le chômage a touché en mars 26,5 millions de personnes, soit un taux à 10,9% et 69.000 demandeurs d'emploi supplémentaires par rapport à février.

La progression du chômage est spectaculaire par rapport à mars 2012: le taux de chômage était alors de 11,0% dans la zone euro et 10,3% dans l'ensemble de l'UE.

"Le seul signe positif qui apparaît est le fait que la progression semble ralentir ces derniers mois. Elle s'élève à environ 110.000 personnes par mois pour les quatre mois jusqu'en février contre une moyenne de 152.000 en 2012", a commenté Howard Archer, économiste chez IHS à Londres.

C'est toujours en Grèce que le taux est le plus élevé, et là encore il ne cesse d'augmenter: il s'établit à 27,2%, selon les dernières données disponibles datant de janvier, contre 26,4% en décembre.

Le taux espagnol monte également, et se rapproche dangereusement de celui de la Grèce: il était de 26,7% en mars, contre 26,3% le mois précédent.

Il se stabilise en revanche en Italie, à 12,5%, et au Portugal, à 17,5%.

En France, le taux est monté à 11% contre 10,8% un mois plus tôt, tandis qu'il est resté stable en Allemagne à 5,4%.

Sur les derniers mois, le chômage a même augmenté dans les pays les plus épargnés, comme le Luxembourg, les Pays-Bas ou l'Autriche, celui où il reste le plus bas à 4,7%.

Le taux de chômage des jeunes s'est élevé à 24% dans la zone euro en mars. Il atteignait 59,1% en Grèce (selon des données datant de janvier) et 55,9% en Espagne, mais aussi 38,4% en Italie et 38,3% au Portugal.

Pour Howard Archer, il est probable que le chômage va continuer à progresser dans les prochains mois dans la zone euro et "pourrait atteindre près de 12,5% d'ici la fin 2013 ou au début 2014".

La poursuite de cette progression couplée à un recul de l'inflation dans la zone euro, "ont accru les pressions sur la Banque centrale européenne pour une politique plus accommodante", selon Jennifer McKeown, de Capitals Economics.

Les marchés anticipent une baisse des taux d'intérêt de la BCE lors de sa réunion de jeudi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 pays les plus avancés socialement