NOUVELLES

Tokyo dit «respecter entièrement» les normes du CIO en matière de candidatures

29/04/2013 11:54 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

TOKYO - Les organisateurs de la candidature de Tokyo en vue des Jeux olympiques de 2020 ont réitéré leur engagement à respecter les règles du CIO, lundi, après que le gouverneur de la ville eut émis des commentaires critiques à propos de la candidature rivale d'Istanbul.

Les organisateurs ont déclaré dans un communiqué que Tokyo 2020 «respecte et adhère entièrement» aux normes du CIO en ce qui concerne les villes candidates. Ils ont dit avoir «le plus grand respect» pour toutes les villes candidates et «avoir toujours retiré une grande fierté» de faire valoir leur candidature «dans un esprit basé sur les valeurs olympiques de l'excellence, du respect et de l'amitié».

Le gouverneur Naoki Inose, qui est également le président du conseil du comité de candidature, a laissé entendre au New York Times, le week-end dernier, qu'Istanbul est moins développée et moins bien équipée pour accueillir les JO que ne l'est la capitale japonaise.

Inose a également dit que les pays islamiques n'ont qu'Allah en commun, ainsi que la volonté de «se battre entre eux».

Les commentaires du gouverneur semblent violer les règles du Comité international olympique, qui empêchent les villes candidates d'émettre des commentaires sur leurs rivales. Ses remarques pourraient mener à une réprimande ou à un avertissement de la part du comité de discipline du CIO.

Madrid est l'autre candidate en vue des JO de 2020. Le CIO choisira la ville hôte au moyen d'un scrutin secret lors de son assemblée, le 7 septembre à Buenos Aires, en Argentine.

PLUS:pc