NOUVELLES

Les derniers Sud-Coréens quittent Kaesong

29/04/2013 03:34 EDT | Actualisé 28/06/2013 05:12 EDT

La Corée du Sud se préparait lundi à faire sortir les derniers citoyens de son pays d'un site industriel de la Corée du Nord et vider entièrement le complexe pour la première fois depuis son ouverture, en 2004.

Le retrait des 50 Sud-Coréens toujours sur place soulèverait d'importantes questions sur l'avenir du site du complexe de Kaesong, le dernier symbole d'un rapprochement intercoréen. 

Les opérations à Kaesong sont suspendues depuis le début d'avril, lorsque la Corée du Nord a empêché les gestionnaires et les camions d'approvisionnement sud-coréens d'entrer sur le site et fait sortir ses 53 000 ouvriers, au coeur de tensions avec Séoul et Washington.

Le gouvernement sud-coréen a commencé à retirer ses citoyens de Kaesong la semaine dernière, après que Pyongyang eut rejeté sa proposition de dialogue pour la réouverture du site.

Le ministère de l'Unification de Séoul a dit attendre l'approbation de la Corée du Nord pour permettre aux Sud-Coréens toujours sur place de quitter Kaesong lundi.

Les tensions entre les deux Corées continuent de grimper depuis la décision de la communauté internationale d'imposer des sanctions à Pyongyang, après un essai nucléaire réalisé en février dernier.

The Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc