NOUVELLES

Les coûts de modernisation de l'usine de Tembec à Temiscaming ont grimpé

29/04/2013 08:56 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le coût des améliorations apportées par Tembec (TSX:TMB) à une usine de cellulose de spécialités a grimpé de 24 pour cent même si l'entreprise a profité de soumissions plus favorables.

La société de produits forestiers a en effet décidé d'acheter une chaudière plus grande et plus efficace que celle tout d'abord envisagée pour son usine de Temiscaming, ce qui a porté à 235 millions $ le budget du projet de modernisation.

Plus de 45 millions $ de la hausse est attribuable à l'augmentation des coûts de main-d'oeuvre rendue nécessaire en raison des modifications apportées au projet.

«Le projet a grandement évolué», a affirmé lundi le président et chef de la direction de Tembec, James Lopez, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers de l'entreprise au deuxième trimestre.

La société montréalaise a annoncé lundi avoir enregistré une perte nette de 26 millions $, ou 26 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 mars, comparativement à une perte nette de 14 millions $, ou 14 cents par action, un an auparavant.

Les ventes de l'entreprise sont demeurées inchangées au deuxième trimestre, à 407 millions $.

Les résultats financiers du trimestre le plus récent incluent une perte de valeur de 22 millions $ liée à une usine de pâte en vente en Colombie-Britannique, de même qu'une perte de conversion de 6 millions $ sur la dette de la société libellée en dollars américains alors que la valeur relative du dollar canadien s’est dépréciée.

Abstraction faite des éléments non récurrents, Tembec a réalisé un bénéfice net de 3 millions $, ou trois cents par action. Les analystes s'attendaient en moyenne à un résultat ajusté équilibré.

Tembec a décidé de procéder au remplacement de trois chaudières basse pression par une seule nouvelle chaudière haute pression conçue pour consommer de la liqueur résiduaire de bisulfite produite dans le procédé manufacturier de cellulose de spécialités.

Ce remplacement devrait être complété en septembre 2014, soit environ quatre mois plus tard que tout d'abord prévu.

La chaudière retenue par Tembec est de 20 pour cent grande, elle est plus efficace et elle exigera moins de temps d'arrêt pour les travaux de maintenance.

Tembec a indiqué que les résultats financiers de son deuxième trimestre correspondaient à ses attentes.

Les actions de Tembec ont terminé la séance de lundi à 3,36 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 10 cents, soit près de trois pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc