NOUVELLES

Le Real Madrid a besoin de trois buts lors du match retour contre Dortmund

29/04/2013 11:33 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

MADRID - Ayant l'obligation de marquer au moins trois buts pour atteindre la finale de la Ligue des champions pour une 13e fois, le Real Madrid est prêt à tenter «l'impossible».

Le Real, champion de la Coupe d'Europe à neuf reprises, devra renverser la vapeur après sa défaite de 4-1 contre le Borussia Dortmund, mardi, lors du match retour de cette demi-finale de la Ligue des champions. C'est un défi de taille mais que le Real a déjà relevé par le passé.

«C'est notre dernière chance de corriger la situation, a confié le milieu de terrain madrilène Sami Khedira. Pour le match aller, nous n'avons pas été convaincants comme équipe et nous avons offert une piètre performance. Maintenant, nous devons réaliser l'impossible.»

Il y a presque 40 ans, le Real avait surmonté le même déficit contre le club anglais Derby, l'emportant 5-1 dans les arrêts de jeu du match retour pour se ualifier en vue des quarts de finale de la Coupe d'Europe. À la Coupe de l'UEFA en 1985, l'équipe espagnole avait gagné le match retour 3-0 après avoir subi une défaite de 2-0 aux mains de l'Inter Milan à San Siro.

Outre Khedira, l'entraîneur-chef du Real, Jose Mourinho, est également d'avis qu'un revirement est possible. Mais il aura toutefois besoin que Cristiano Ronaldo, qui revient d'une blessure à une cuisse, joue un rôle de premier plan.

L'attaquant portugais a marqué son 50e but de la compétition lors du match aller, un but utile à l'étranger pour le Real qui pourrait accéder à la finale grâce à une victoire de 3-0.

Dortmund est toutefois imbattable en Europe cette année et sera reposé pour ce match retour. L'entraîneur-chef de la formation allemande, Juergen Klopp, a procédé à 10 changements dans la victoire de 2-1, samedi, contre le Fortuna Duesseldorf en championnat allemand.

Robert Lewandowski, qui a marqué les quatre buts contre le Real lors du premier match, a agi comme substitut samedi. La séquence de match avec un but de l'attaquant polonais s'est donc arrêtée à 12 rencontres, un record pour le club.

Pour le match de mardi, les présences du défenseur Lukasz Piszczek, qui a quitté le match contre Duesseldorf en raison d'une blessure à l'aine, et d'Ilkay Guendogan, incommodé par des douleurs au cou, sont incertaines.

Mario Goetze, qui était à l'écart de la formation en raison de douleurs musculaires, devrait être en mesure de jouer mardi.

En plus de Ronaldo, Mourinho pourra compter sur le retour d'Alvaro Arbeloa en défense, sous le coup d'une suspension, et d'Angel Di Maria, absent en raison de la naissance de sa fille.

PLUS:pc