NOUVELLES

Le budget fédéral contribuerait à la perte de 14 000 emplois

29/04/2013 01:00 EDT | Actualisé 28/06/2013 05:12 EDT

Le chien de garde du gouvernement canadien en matière de finances estime que le dernier budget fédéral prétendument axé sur l'emploi et la croissance économique fera ultimement perdre des emplois.

La directrice parlementaire du budget (DPB), Sonia L'Heureux, affirme que tandis que certains éléments du budget de mars sont bons pour l'emploi, la réduction des dépenses contrecarrera ces avantages et se traduira essentiellement par une perte nette d'environ 14 000 emplois d'ici 2016.

Le bureau de la DPB affirme qu'il a fait le calcul en utilisant des « multiplicateurs » de Finances Canada (impact en dollars sur le PIB réel d'une modification permanente d'un dollar dans les dépenses ou les impôts). Il a ainsi constaté que prises ensemble, les mesures de réduction des dépenses se traduiront par 62 000 emplois de moins en 2016, et 67 000 de moins en 2017.

« L'estimation que la DPB propose des répercussions globales sur l'emploi [...], ne veut pas dire qu'il s'attend à ce que, désormais, il y ait une diminution de 67 000 postes par rapport au niveau d'emploi actuel [...], mais plutôt que, en l'absence de ces mesures et de ces révisions des niveaux de dépenses, le nombre d'emplois projeté serait supérieur de 67 000 postes, toutes choses égales par ailleurs », explique le rapport.

En termes économiques, cela signifie que les dépenses du gouvernement agiront comme un frein à la croissance économique, plutôt qu'un stimulus.

Le rapport constitue la première analyse majeure de l'économie et des finances publiques de la directrice parlementaire intérimaire, Sonia L'Heureux, qui a remplacé le controversé Kevin Page le mois dernier.

La nouvelle analyse donne raison au ministre des Finances Jim Flaherty sur un thème important. Les deux soutiennent qu'Ottawa est en voie d'équilibrer le budget en vue de l'exercice financier 2015-2016. Le rapport indique que grâce notamment à l'augmentation prévue des primes d'assurance-emploi, « le solde budgétaire va s'améliorer passant d'un déficit de 25 milliards de dollars en 2012-2013 à un excédent de 8,5 milliards de dollars en 2016-2017 ».

PLUS:rc