NOUVELLES

Guinée: l'ONU inquiète de l'instabilité, appelle au calme

29/04/2013 04:41 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU se sont déclarés lundi "inquiets de l'instabilité" en Guinée et ont appelé au calme pouvoir et opposition.

Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, les 15 pays "demandent à toutes les parties de faire preuve de retenue et de respecter les termes de la déclaration commune sur la non-violence du 23 avril".

Ils "déplorent les violents incidents" qui ont fait un mort et cinq blessés lors d'une manifestation le 25 avril en faveur de la tenue d'élections libres.

Il saluent la prise de position du président Alpha Condé du 24 avril "où il se déclarait prêt à accepter les résultats des prochaines élections législatives".

Les membres du Conseil "invitent toutes les parties à coopérer étroitement" avec le représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, "afin de créer les conditions nécessaires à un dialogue politique national menant à la tenue d'élections législatives libres, équitables et transparentes".

Les élections législatives, fixées au 30 juin, sont attendues depuis 2011. Faute de consensus avec l'opposition sur l'organisation d'un scrutin "libre et transparent", elles ont été maintes fois repoussées.

Le 23 avril, le gouvernement, les partis qui le soutiennent et l'opposition avaient appelé "à la retenue" lors des manifestations de rue, dans une déclaration commune.

avz/bdx

PLUS:afp