NOUVELLES

Corée du Nord: les sanctions nuisent au financement de l'aide humanitaire (ONU)

29/04/2013 01:34 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

Les sanctions internationales imposées à la Corée du Nord ont "un impact négatif" sur le financement des opérations humanitaires dans ce pays, ont souligné cinq agences de l'ONU dans un appel commun.

Ces agences disent avoir reçu un peu plus d'un quart seulement des 147 millions de dollars nécéssaires pour l'ensemble de l'année et avoir besoin d'urgence de 29,4 millions de dollars pour financer l'aide alimentaire et médicale à la population nord-coréenne. L'appel est signé par l'Unicef, la FAO, le Programme alimentaire mondial, l'Organisation mondiale de la santé et le Fonds des Nations unies pour la population.

Les sanctions de l'ONU contre Pyongyang ont été renforcées après un tir de missile en décembre et un essai nucléaire en janvier.

"Même si les sanctions excluent l'aide humanitaire, un impact négatif s'est fait sentir sur le niveau de financement des opérations humanitaires", soulignent les agences dans un communiqué.

Elles se déclarent "incapables de répondre efficacement aux besoins humanitaires dont les plus urgents et les plus vitaux coûteraient 29,4 millions de dollars" et elle estiment que cette "situation financière très difficile" remet en question la poursuite de leurs activités en Corée du Nord.

L'Unicef en particulier manque d'argent pour acheter vaccins et médicaments permettant de combattre des affections comme la pneumonie et la diarrhée qui touchent essentiellement les enfants. Un tiers des enfants nord-coréens de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, selon l'ONU.

tw/avz/rap

PLUS:afp