NOUVELLES

Attentat de Boston : la mère des Tsarnaev dans la mire du FBI

29/04/2013 10:04 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

Affligée et en colère, la mère des deux présumés auteurs de l'attentat du marathon de Boston, Zoubeidat Tsarnaeva, continue d'insister sur l'innocence de ses garçons - Tamerlan et Dzhokhar - en plus de se défendre d'être une terroriste. Malgré tout, Mme Tsarnaeva suscite de plus en plus d'intérêt de la part de la police fédérale américaine (FBI).

Les autorités russes ont intercepté une conversation entre Mme Tsarnaeva et son fils aîné au cours de laquelle elle fait allusion au jihad. Une autre de ses conversations a également été enregistrée lorsqu'elle discute avec une personne, dans le sud de la Russie, qui fait l'objet d'une enquête du FBI. Cette conversation n'est toutefois pas reliée aux attentats de Boston.

Arrivée en 2002 aux États-Unis, Mme Tsarnaeva aurait trouvé un emploi dans l'industrie de la beauté. Elle donnait des soins de beauté dans un spa. C'est au cours des dernières années qu'elle se serait radicalisée, au contact d'un ami de la famille prénommé « Misha ». Elle aurait commencé à porter le hijab en plus de parler de théories du complot dans les attentats du 11 septembre 2001. Elle se serait mise à colporter qu'il s'agissait d'un complot contre les musulmans.

Une amie de la famille, Bethany Smith, confirme que Tamerlan et sa mère se sont radicalisés, il y a environ cinq ans. Un autre ami de la famille - d'origine arménienne, mais converti à l'islam - aurait impressionné la mère avec sa dévotion.

Tout en défendant bec et ongles ses fils, elle prétend aujourd'hui qu'elle a simplement découvert une spiritualité plus profonde. « Ce ne sont que des mensonges et de l'hypocrisie », a-t-elle déclaré au sujet des accusations entourant ses fils pour leur implication dans l'attentat de Boston. « Je suis fatiguée de toutes ces histoires qui ne font aucun sens à propos de mes fils et moi. »

Zubedit Tsarnaeva et son ancien mari, père des deux présumés terroristes, ont toutefois reporté un éventuel voyage aux États-Unis. Un tel voyage leur permettrait de réclamer le corps de leur fils aîné, mort dans un affrontement avec la police, ou pour visiter le plus jeune qui a été blessé et qui est emprisonné aux États-Unis. Le père des présumés terroristes se dit trop malade pour voyager.

Quant à Tsarnaeva, elle ferait face à des accusations de vol à l'étalage pour un incident qui remonte à 2012 dans la banlieue de Boston. L'un des dirigeants du Comité sur la sécurité intérieure de la Chambre des représentants, Michael McCaul, a toutefois indiqué qu'il croyait que la mère serait détenue pour être interrogée si elle se présentait en sol américain.

M. McCaul estime que les frères Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev ont été entraînés pour parvenir à assembler une telle bombe artisanale. Il croit également que la mère des deux jeunes hommes, Zubeidat Tsarnaeva, aurait joué un rôle dans l'attentat.

PLUS:rc