NOUVELLES

Bangladesh : le propriétaire de l'usine qui s'est effondrée a été arrêté

28/04/2013 01:27 EDT | Actualisé 28/06/2013 05:12 EDT

SAVAR, Bangladesh - Le propriétaire en fuite d'un édifice construit illégalement et qui s'est effondré, tuant au moins 377 personnes au Bangladesh, a été capturé par des commandos au moment où il tentait de quitter le pays en direction de l'Inde.

Pendant ce temps, sur le site du désastre, un incendie s'est déclaré dans les ruines, forçant les autorités à suspendre temporairement les recherches pour retrouver des survivants.

Mohammed Sohel Rana a été arrêté dimanche à Benapole, une ville frontalière de l'ouest du pays, a annoncé Jahangir Kabir Nanak, un ministre en second au sein du gouvernement local.

Rana a été ramené par hélicoptère vers Dhaka, la capitale, où il faisait face à des accusations de négligence.

L'arrestation de Rana a été annoncée dans des haut-parleurs sur le site de la tragédie, générant les clameurs et applaudissements de ceux qui attendaient le dénouement des opérations de recherches et de secours à la suite de l'effondrement de l'édifice, survenu mercredi.

Plusieurs des victimes étaient des employés des usines de confection de vêtements établies à l'intérieur de l'édifice, connu sous le nom de Rana Plaza. L'effondrement du bâtiment est la pire tragédie à frapper l'industrie du vêtement du Bangladesh, qui génère des retombées financières annuelles de 20 milliards $, approvisionne des détaillants de nombreux pays au monde et qui se veut un pivot de l'économie.

PLUS:pc