NOUVELLES

Un Américain subira un procès en Corée du Nord

27/04/2013 04:38 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

Un Américain d'origine coréenne détenu en Corée du Nord et accusé de « crimes contre l'État » sera bientôt jugé, ont annoncé les autorités.

Kenneth Bae, qui est identifié par le gouvernement par son nom sud-coréen, Pae Jun-Ho, est soupçonné d'avoir tenté de renverser le régime nord-coréen.

Il a été arrêté en novembre dernier alors qu'il participait à un voyage organisé dans la zone économique spéciale de Rason, située près des frontières chinoise et russe.

L'agence de presse officielle nord-coréenne rapporte que le touriste a reconnu avoir « commis des crimes » contre le régime de Pyongyang. Il aurait notamment admis avoir « entretenu de l'animosité » envers le pays, lors d'interrogatoires policiers.

Le gouvernement assure disposer de toutes les preuves nécessaires pour le traduire en justice. Les chefs d'accusations exactes qui pèsent contre lui, ainsi que la date prévue du procès, n'ont pas été dévoilés.

Qui est Kenneth Bae?

On sait peu de choses sur Kenneth Bae. Certaines de ses connaissances ont toutefois affirmé qu'il était un missionnaire chrétien basé en Chine et se rendait souvent à la frontière nord-coréenne pour venir en aide à des orphelins.

En principe, la Corée du Nord garantit la liberté de religion. Toutefois, les chrétiens sont parfois persécutés par les autorités, leur religion étant perçue comme une agression occidentale envers le régime communiste.

Cette annonce survient dans un contexte de grandes tensions entre la Corée du Nord et son voisin de sud, ainsi que son allié américain.

Depuis l'annonce de sanctionsde la part de la communauté internationale en réaction à son troisième essai nucléaire, Pyongyang menace régulièrement d'attaquer la Corée du Sud et les États-Unis. Elle a aussi fermé l'accès au site industriel intercoréen de Kaesong, situé sur son territoire, mais qui abrite des entreprises manufacturières sud-coréennes.

PLUS:rc