NOUVELLES

Les talibans en mode offensif en Afghanistan

27/04/2013 10:04 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT

Les forces de sécurité sont sur le qui-vive en Afghanistan, alors que les talibans ont prévenu qu'ils entameront ce dimanche une offensive printanière qui visera autant des cibles militaires que diplomatiques.

L'offensive des talibans survient alors que les efforts américains pour tenter de réconcilier le mouvement militant islamiste avec le gouvernement afghan ont jusqu'à maintenant échoué. Les insurgés ont déjà augmenté la fréquence de leurs attaques ce printemps, alors qu'ils tentent de se positionner en vue des élections nationales et du retrait de la majorité des forces de combat américaines et d'autres nations étrangères, d'ici la fin de 2014.

Le ministère afghan de la Défense a indiqué que ses forces de sécurité étaient prêtes pour la nouvelle campagne talibane.

« L'armée nationale afghane est prête à neutraliser l'offensive », a dit le ministère, ajoutant que les soldats avaient le soutien et la confiance de plusieurs Afghans.

Les talibans ont menacé d'infiltrer les forces de sécurité afghanes et de mener plus d'attaques contre les policiers et soldats afghans, ainsi que contre les troupes étrangères.

Avril noir

Avril se veut déjà le pire mois en matière de victimes des combats cette année. Selon un bilan de l'Associated Press, 257 personnes -- y compris des civils, des forces de sécurité afghanes et des troupes étrangères -- ont succombé à des violences survenues à travers le pays. Pendant cette même période, 217 insurgés sont morts.

L'an dernier, lors du même mois, 179 civils, policiers et soldats ont été tués, ainsi que 268 insurgés.

Malgré tout, le général américain Joseph Dunford, le plus haut commandant des forces américaines et de l'OTAN en Afghanistan, a déclaré mercredi que la situation entourant la sécurité s'était améliorée à travers le pays, les forces afghanes dirigeant désormais 80 % des opérations conventionnelles.

Écrasement suspect

Par ailleurs, un avion s'est écrasé samedi dans le sud de l'Afghanistan, tuant quatre membres des forces internationales, a annoncé l'OTAN.

Les premiers rapports ne font état d'aucune attaque de la part des talibans dans cette zone au moment de l'écrasement, mais les soldats de la coalition ont tout de même érigé un périmètre de sécurité autour du site, a indiqué l'OTAN, et des membres de la coalition enquêtaient sur les causes de l'écrasement.

Le bref communiqué ne fournit aucun détail sur la nationalité des victimes ni sur l'endroit précis où l'appareil est tombé.

The Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc