NOUVELLES

Les annonces pleuvent au Québec concernant des investissements en santé

27/04/2013 01:52 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le gouvernement du Québec fait pleuvoir des annonces d'investissements dans les infrastructures de santé partout en province.

Samedi, le député de Sherbrooke, Serge Cardin, a confirmé la réalisation d'un projet d'agrandissement à l'Hôpital Fleurimont afin d'accueillir entre autres les services de pédopsychiatrie ambulatoire et une nouvelle urgence.

Québec investira 100 des 121,7 millions $ nécessaires au financement de ce projet en Estrie.

La veille, la première ministre Pauline Marois allouait 50 millions $ pour l’agrandissement de l’hôpital de Trois-Rivières, en Mauricie. Le week-end dernier, elle accordait 376 millions $ pour la reconstruction de l’hôpital de Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix.

Pauline Marois doit faire une autre annonce lundi à l’hôpital de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Questionné sur cette valse d'enveloppes destinées au secteur de la santé, le ministre de la Santé Réjean Hébert a assuré que le gouvernement ne fait que respecter les priorités et balaie toute prétention d'être guidé par des intérêts partisans ou un calcul électoral.

Le ministre assure que plusieurs critères ont été considérés avant de donner le feu vert à des réalisations.

«Dans les critères il y a les besoins de la population et l'état d'avancement des projets», a indiqué le ministre, ajoutant que chacune des agences de santé et services sociaux ont aussi été consultées afin d'ordonner les projets selon leurs priorités.

PLUS:pc