NOUVELLES

Le président algérien Bouteflika aurait été hospitalisé après un petit AVC

27/04/2013 07:14 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT
AFP

ALGER, 27 avr 2013 (AFP) - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, victime samedi d'un "accident ischémique transitoire sans séquelles", un type d'accident vasculaire cérébral (AVC) sans gravité, a été transféré en fin d'après-midi à Paris, pour y effectuer des examens complémentaires, a annoncé dimanche l'agence APS.

"Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a été transféré samedi en fin d'après-midi à Paris, pour y effectuer des examens complémentaires, sur recommandations de ses médecins traitants", a indiqué l'agence algérienne, citant une source médicale.

Bien que son état général soit stable et "ne suscite pas d'inquiétude particulière", ses médecins lui ont prescrit des examens complémentaires ainsi que quelques jours de repos, a précisé cette source médicale.