NOUVELLES

Le Canadien termine sa saison avec un gain de 4-1 face aux Maple Leafs

27/04/2013 09:58 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - Dans un match qui n'a probablement pas répondu aux attentes des partisans au niveau de l'intensité et de la robustesse, le Canadien de Montréal a mis fin à sa saison régulière avec une victoire sans équivoque de 4-1, samedi, face aux Maple Leafs de Toronto.

Si certains croyaient que les équipes allaient tout donner afin d'intimider l'adversaire dans ce qui pourrait être un prélude à une série de premier tour dans l'Association de l'Est, on a plutôt eu droit à un match de hockey plus ou moins intense, sans bagarre et très peu d'échauffourées.

«La concentration devait être là ce soir (samedi)», a rappelé l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. «On a imposé notre rythme et on a bien exécuté le plan de match.»

Le trio des jeunes, composé d'Alex Galchenyuk, Lars Eller et Brendan Gallagher, a mené la charge du côté de la formation montréalaise. Eller a inscrit un but et deux aides, Gallagher a récolté un but et une aide et Galchenyuk a ajouté une mention d'aide. Andrei Markov et Tomas Plekanec ont été les autres buteurs du Tricolore.

«J'ai toujours été très conscient du potentiel de Lars», a déclaré Therrien quand on lui a rappelé que le Danois avait été envoyé sur la passerelle en début de saison. «On lui a passé un message en début de saison et il a bien répondu. C'est quelqu'un qui compétionne, qui joue dans différentes situations. Il a de plus en plus de responsabilités et il les prend très aux sérieux, très à coeur.»

Phil Kessel, avec son 20e de la saison, a été le seul à déjouer Peter Budaj. Le gardien réserviste a bien fait devant le filet du Canadien, repoussant 16 lancers. À l'autre bout de la patinoire, James Reimer a cédé quatre fois sur 23 tirs. Ben Scrivens a terminé la rencontre devant la cage des Leafs et a stoppé cinq lancers.

Le Canadien (29-14-5) devra attendre en fin de soirée dimanche avant de connaître l'identité de son adversaire mardi au Centre Bell, lors du premier match de leur série quart de finale de l'Est. Les Capitals de Washington ont vaincu les Bruins de Boston 3-2 en prolongation, samedi, et la formation bostonnaise aura besoin d'une victoire dimanche face aux Sénateurs d'Ottawa afin de ravir le titre de la section Nord-Est à la Sainte-Flanelle.

Peu importe l'adversaire, Therrien a insisté sur un point lors de sa rencontre avec les journalistes après la rencontre: «Inquiète-toi pas, on va être prêts».

En vertu du revers de 2-1 des Sénateurs face aux Flyers de Philadelphie, samedi, les Maple Leafs (26-17-5) vont terminer la saison au cinquième rang dans l'Est.

Nette domination du Tricolore

Kessel a ouvert la marque après 15:36 de jeu en première période. Pendant une punition d'indiscipline à Markov, Dion Phaneuf, qui disputait un 600e match dans la LNH, a remis à Kessel, posté dans le haut du cercle des mises en jeu à la droite de Budaj. Profitant de l'écran créé par Joffrey Lupul, et Josh Gorges, Kessel a battu Budaj avec un tir à ras la glace.

Le Canadien n'a pas perdu de temps avant de répliquer, créant l'égalité seulement 2:25 plus tard. La séquence a débuté avec une solide mise en échec de Jarred Tinordi dans le territoire défensif. Galchenyuk a transporté le disque en zone adverse et a remis du côté opposé à Gallagher, qui a repéré Eller au centre. Le Danois a complété la séquence en trouvant l'ouverture entre la jambière gauche de Reimer, étendu sur la glace, et le poteau.

Markov a offert une première avance au Canadien après 4:19 de jeu en deuxième période. Eller a remporté la mise en jeu à la droite de Reimer et Markov a décoché un tir anodin que le gardien des Leafs n'a jamais vu en raison de la circulation devant lui.

Le trio des jeunes est revenu à la charge un peu avant la mi-rencontre. Eller a absorbé une mise en échec en zone neutre tout en lobant le disque en direction du filet des Maple Leafs. Gallagher a contourné le défenseur Carl Gunnarsson, qui a bien mal paru sur le jeu, et a harponné la rondelle dans le but avant que Reimer n'intervienne.

Galchenyuk aurait pu lui aussi trouver le fond du filet quelques instants plus tard, mais il n'a pas été en mesure de compléter le jeu à la suite d'une descente à deux contre un.

Peu menaçants, les Maple Leafs ont décoché un seul tir au but lors du deuxième engagement, même s'ils ont obtenu trois supériorités numériques.

Plekanec a ajouté l'insulte à l'injure en début de troisième période, battant Reimer d'un tir sec en entrée de zone. Scrivens a alors remplacé Reimer devant le filet des Leafs.

PLUS:pc