NOUVELLES

La Corée du Nord accuse un Américain d'avoir voulu renverser son gouvernement

27/04/2013 08:56 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT

PYONGYANG, Corée du Nord - Pyongyang a annoncé samedi qu'un Américain détenu depuis six mois dans une prison nord-coréenne sera jugé par la Cour suprême du pays pour avoir comploté dans le but de renverser le gouvernement, un crime passible de la peine de mort.

Le procès de Kenneth Bae, qui a été arrêté par les autorités nord-coréennes au début du mois de novembre, menace d'aggraver davantage les tensions entre Pyongyang et Washington après des semaines de rhétorique belliqueuse de la part de la Corée du Nord.

Ce cas en rappelle un autre remontant à 2009, lorsque les États-Unis s'étaient opposés à la décision du régime nord-coréen de lancer une roquette à longue portée et d'effectuer un essai nucléaire souterrain.

À cette époque, Pyongyang détenait deux journalistes américaines, qui avaient été condamnées à 12 ans de travaux forcés avant d'être finalement libérées. Ce revirement avait permis de trouver une solution diplomatique à la crise et de mettre un terme à des mois de tensions.

Selon les médias nord-coréens, M. Bae a été interpellé à Rason, une zone économique spéciale située dans le nord-est de la Corée du Nord, près de la Chine et de la Russie.

La nature exacte des allégations qui pèsent contre l'Américain d'origine coréenne, décrit comme un organisateur de voyages, n'a pas été précisée, mais Pyongyang l'accuse d'avoir voulu causer la chute du gouvernement de Kim Jong-un.

PLUS:pc