NOUVELLES

Afghanistan: quatre soldats de l'Otan tués dans le crash d'un avion

27/04/2013 06:08 EDT | Actualisé 27/06/2013 05:12 EDT
Getty Images
US soldiers keep watch at the entrance of a military base near Alkozai village following the shooting of Afghan civilians allegedly committed by a rogue US soldier in Panjwayi district, Kandahar province on March 11, 2012. An AFP reporter counted 16 bodies -- including women and children -- in three Afghan houses after a rogue US soldier walked out of his base and began shooting civilians early Sunday. NATO's International Security Assistance Force said it had arrested a soldier 'in connection to an incident that resulted in Afghan casualties in Kandahar province', without giving a figure for the dead or wounded. AFP PHOTO/ JANGIR (Photo credit should read JANGIR/AFP/Getty Images)

KABOUL, 27 avr 2013 (AFP) - Quatre militaires de l'Otan ont été tués samedi dans la chute d'un avion dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé dans un communiqué l'Isaf, la force armée de la coalition en Afghanistan.

"Une enquête est en cours pour déterminer la cause de la chute de l'appareil. De premiers éléments indiquent cependant qu'il n'y avait aucune activité ennemie dans la région au moment du crash", selon le communiqué.

La Force internationale d'assistance et de sécurité (Isaf) n'a pas précisé le type de l'appareil qui s'est écrasé, ni le lieu de sa chute dans le sud de l'Afghanistan, une région où l'opposition armée des talibans est très active.

La nationalité des victimes n'a pas non plus été divulguée.

Quelque 100.000 hommes de l'Isaf sont déployés en Afghanistan, dont la majorité sont Américains.

Les chutes d'avions militaires en Afghanistan sont beaucoup moins fréquentes que celles d'hélicoptères.

Au début du mois, deux militaires américains avaient péri dans la chute d'un hélicoptère dans l'est de l'Afghanistan tandis qu'en mars, cinq soldats américains avaient été tués dans le crash d'un hélicoptère par mauvais temps.

Le crash de samedi porte à 39 le nombre de militaires de l'Isaf ayant trouvé la mort depuis le début de l'année, selon un décompte effectué par le site indépendant Icasualties.org d'après des informations de l'Otan.

Les talibans avaient annoncé plus tôt samedi le lancement de leur "offensive du printemps" contre les forces de l'Otan et le gouvernement afghan.