NOUVELLES

Un accord de principe au Zoo de Toronto devrait permettre l'accès aux pandas

26/04/2013 06:19 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

TORONTO - Le conflit de travail qui aurait pu éclater ce vendredi au Zoo de Toronto semble évité, ce qui devrait permettre l'inauguration, comme prévu, de l'exposition de pandas géants, le mois prochain.

La direction du Zoo et les représentants syndicaux des plus de 400 employés ont décidé de poursuivre leurs pourparlers au delà de la limite de minuit, jeudi soir. La décision a été sage car un accord de principe a été conclu en début de journée, vendredi.

Il y a deux semaines, la présidente du local 1600 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Christine McKenzie, disait craindre l'imposition d'un lock-out de la part de la direction. Ce lock-out pouvait être légalement déclenché à compter de ce vendredi.

Rien n'a été dit sur le contenu de l'entente de principe. Les syndiqués devront voter pour en officialiser la ratification.

Le local 1600 du SCFP représente un grand nombre de travailleurs de zoo, dont des horticulteurs, employés d'entretien, gardiens, aides-nutritionnistes et techniciens vétérinaires.

L'exposition concernant deux pandas géants prêtés par la Chine doit s'ouvrir le 18 mai et devrait attirer des foules immenses au zoo.

PLUS:pc