NOUVELLES

Séoul retire les derniers Sud-Coréens du complexe de Kaesong

26/04/2013 09:36 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Séoul a annoncé vendredi le rappel des quelque 175 Sud-Coréens qui se trouvent toujours au complexe industriel de Kaesong, en territoire nord-coréen.

Cette décision survient après que Pyongyang ait refusé de négocier avec Séoul concernant l'avenir de ce complexe, qui est fermé depuis près d'un mois.

La Corée du Sud a dit s'inquiéter que ses citoyens n'aient pas accès à de la nourriture ou à des médicaments.

Une association d'entreprises sud-coréennes actives à Kaesong a rapidement dénoncé la décision de Séoul de rapatrier ces travailleurs.

Pyongyang a interdit aux gestionnaires sud-coréens et à la marchandise sud-coréenne de pénétrer sur son territoire ce mois-ci, en plus de rappeler les 53 000 Nord-Coréens qui travaillaient à Kaesong.

La Corée du Nord a pris cette décision après avoir fait l'objet de sanctions en lien avec un essai nucléaire et un tir de missile.

PLUS:pc