NOUVELLES

SNC-Lavalin mise de côté par l'ACDI

26/04/2013 03:49 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT
CP

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) confirme que la firme d'ingénierie SNC-Lavalin ne pourra plus soumissionner sur les projets qu'elle finance.

L'ACDI explique qu'elle ne désire pas avoir de relations d'affaires avec quelque firme que ce soit ayant été sanctionnée pour des pratiques frauduleuses par une organisation de développement.

Rappelons que la semaine dernière, la Banque mondiale a annoncé qu'elle mettait SNC-Lavalin à l'écart de ses contrats pour une période de 10 ans, pour avoir tenté de corrompre des agents étrangers afin d'obtenir un contrat d'une valeur de 3 milliards de dollars pour la construction d'un pont au Bangladesh.

« Notre gouvernement s'attend à ce que les entreprises canadiennes respectent les règles du jeu. [...] L'ACDI prend au sérieux toute allégation de corruption et de fraude. Avec la communauté internationale des donateurs et des institutions multilatérales de financement du développement, elle a intégré des mesures rigoureuses de lutte contre la corruption et la fraude dans ses politiques, ses programmes et ses pratiques de passation de marchés », a indiqué à Radio-Canada le ministre de la Coopération internationale, Julian Fantino.