NOUVELLES

Keystone XL sera en exploitation plus tard que prévu, affirme TransCanada

26/04/2013 12:35 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

CALGARY - TransCanada (TSX:TRP) a fait savoir vendredi que sa controversée canalisation Keystone XL serait en exploitation quelques mois plus tard que prévu et qu'elle coûterait davantage que son prix actuel de 5,3 milliards $ US, alors que l'entreprise attend toujours d'obtenir le feu vert du gouvernement américain.

Le géant de l'énergie de Calgary s'en est pendant longtemps tenu à son objectif d'une mise en marche à la fin de 2014 ou au début de 2015, mais à mesure que le processus de réglementation s'enlisait, il devenait de plus en plus difficile de l'atteindre. La fin de 2015 est maintenant l'objectif visé.

TransCanada a déjà indiqué qu'il lui faudrait deux bonnes saisons estivales pour enfouir l'oléoduc sous le sol.

«Selon notre expérience en matière de construction de pipelines, l'estimation de coût de 5,3 milliards $ US augmentera tout dépendant du moment (de l'obtention) du permis», a écrit la société dans un communiqué émis vendredi.

Jusqu'à présent, TransCanada a englouti 1,8 milliard $ US dans son projet de canalisation.

L'oléoduc Keystone XL doit permettre d'acheminer quelque 830 000 barils de pétrole brut par jour vers les marchés américains.

L'administration du président Barack Obama a rejeté un premier tracé proposé l'an dernier en raison de préoccupations environnementales dans l'État du Nebraska.

Par ailleurs, TransCanada a annoncé vendredi avoir enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 446 millions $, ou 63 cents par action, au premier trimestre, en hausse par rapport à celui de 352 millions $, ou 50 cents par action, réalisé lors de la même période en 2012.

Le bénéfice ajusté, ne tenant pas compte de profits non réalisés de même que de pertes liées aux instruments dérivés, a été de 370 millions $, ou 52 cents par action, soit légèrement plus que celui de 363 millions $, ou 52 cents par action, de la même période un an auparavant.

Les revenus ont atteint 2,25 milliards $ au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, contre 1,94 milliard $ au premier trimestre de 2012.

Les analystes approchés par Thomson Reuters s'attendaient en moyenne à un bénéfice net ajusté de 53 cents par action et à des revenus de 2,1 milliards $.

Les actions de TransCanada ont terminé la séance de vendredi à 49,14 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 63 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc