NOUVELLES

C.-B.: une collision avec une frégate est liée à une panne de courant

26/04/2013 10:05 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

ESQUIMALT, C.-B. - Une panne de courant suivie d'un redémarrage inattendu des moteurs à bord d'un chalutier américain est survenue quelques instants avant qu'il n'emboutisse une frégate de la marine canadienne à Esquimalt Harbour, près de Victoria.

L'enquêteur Raymond Matthew, du Bureau de la sécurité des transports (BST), affirme que l'enquête vient de débuter et qu'il faudra jusqu'à un an avant que des conclusions solides ne puissent être extrapolées de l'accident survenu mardi matin à la base militaire d'Esquimalt.

Selon M. Matthew, des enquêteurs ont confirmé qu'une panne était survenue à bord du navire long de 90 mètres alors qu'il était remorqué vers une cale sèche.

Le moteur du bateau a alors repris soudainement vie, propulsant le navire dans le flanc du NCSM Winnipeg, qui était à quai.

Aux dires de M. Matthew, le BST tente de déterminer ce qui a provoqué la panne et le redémarrage soudain, et il affirme également qu'il est trop tôt pour offrir une estimation des dégâts causés au navire de guerre ou au bateau de pêche.

Six personnes ont été soignées pour des blessures mineures, mais toutes ont obtenu leur congé de l'hôpital quelques heures après la collision.

PLUS:pc