NOUVELLES

Boston: Djokhar Tsarnaev transféré dans une prison-hôpital

26/04/2013 11:03 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

Une semaine après son arrestation, grièvement blessé, le suspect survivant de l'attentat de Boston Djokhar Tsarnaev a été transféré vendredi dans une prison médicalisée.

L'adolescent de 19 ans a quitté dans la nuit sous bonne garde l'hôpital Beth Israel Deaconess de Boston, et est désormais incarcéré au centre médical fédéral de Devens, a annoncé le service des US Marshals, chargé du transfert des prisonniers.

Cette prison-hôpital accueille sur une ancienne base militaire désaffectée les détenus hommes qui ont besoin de soins médicaux spécialisés ou à long terme, ou ont des problèmes de santé mentale, selon le Bureau fédéral des prisons. Elle est située à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Boston.

Djokhar Tsarnaev est soupçonné avec son frère Tamerlan, 26 ans, d'avoir commis l'attentat du marathon de Boston qui a fait 3 morts et 264 blessés le 15 avril. Accusé d'utilisation d'arme de destruction massive, il encourt la peine de mort.

Il avait été arrêté le 19 avril, quelques heures après avoir été grièvement blessé lors d'une confrontation avec la police durant laquelle son frère a été tué.

La police l'avait retrouvé, sans arme, caché dans un bateau entreposé dans un jardin de Watertown en banlieue de Boston, blessé par balles à la tête, au cou, aux jambes et à une main. Depuis, son état de santé s'est amélioré, et depuis trois jours, il était jugé "satisfaisant" par l'hôpital.

Depuis son arrestation, le jeune Américain d'origine tchétchène coopère avec les enquêteurs qui cherchent encore à comprendre les motifs des deux frères musulmans, arrivés aux Etats-Unis il y a 10 ans, et qui auraient agi seuls.

Le propriétaire de la voiture braquée raconte son cauchemar

------------------------------------------------------------

Le jeune étudiant leur aurait dit que Tamerlan, le plus radical des deux, voulait ainsi défendre l'Islam.

Trois jours après l'attentat, le FBI avait publié la photo des frères, demandant l'aide du public. Quelques heures plus tard, dans la nuit du 18 au 19 avril, ils tuaient un policier, apparemment pour s'emparer --en vain-- de son arme, et braquaient un 4x4 Mercedes.

Le propriétaire, un jeune entrepreneur de 26 ans d'origine chinoise, a raconté au Boston Globe qu'il avait cru mourir, avant de réussir à s'échapper après 90 minutes de cauchemar, profitant d'un moment d'inattention de Tamerlan lorsque la voiture s'était arrêtée pour prendre de l'essence.

"Je pensais +je ne veux pas mourir. J'ai encore beaucoup de rêves qui ne se sont pas réalisés+", a-t-il raconté.

Jeudi, le maire de New York a affirmé que les deux frères avaient décidé dans le véhicule de se rendre à New York pour perpétrer un attentat à Times Square.

Ils en avaient "la capacité", a déclaré M. Bloomberg. Les frères avaient à leur disposition six engins explosifs, dont une bombe préparée dans une cocotte minute, comparable à celles utilisées près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston.

Mais ils n'ont jamais quitté la banlieue de Boston: prévenue par le jeune entrepreneur, la police a pris en chasse le 4x4, Tamerlan a été tué dans une confrontation, et Djokhar grièvement blessé.

Des 264 blessés, une trentaine restent hospitalisés, dont une quinzaine ont du être amputés. Outre le traumatisme psychologique, la facture pour certains se chiffre déjà en dizaines de milliers de dollars. La rééducation prendra en outre des mois voire des années.

Plusieurs collectes de fonds ont été lancées sur internet, dont la plus importante, mise en place par le gouverneur du Massachusetts Deval Patrick et le maire de Boston Tom Menino, avait récolté vendredi 25,25 millions de dollars.

bd/mdm

PLUS:afp