NOUVELLES

Un bébé de trois jours brûlé vif au Chili: quatre arrestations

25/04/2013 01:24 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

SANTIAGO, Chili - Les autorités policières du Chili ont arrêté jeudi quatre personnes accusées d'avoir brûlé un bébé vif dans le cadre d'un rituel.

Le nourrisson âgé de trois jours seulement a été jeté dans un feu de camp en novembre dernier sur une colline dans la ville de Colliguay, non loin de la ville portuaire de Valparaiso, ont précisé jeudi les policiers.

Le gourou qui chapeautait l'opération croyait que la fin du monde approchait et que le bébé était l'antéchrist.

La mère de l'enfant, une femme de 25 ans nommée Natalia Guerra, aurait approuvé le sacrifice. Elle fait partie des personnes qui ont été appréhendées jeudi.

«La petite fille était nue. Ils ont mis du ruban gommé sur sa bouche pour l'empêcher de crier. Ils l'ont ensuite allongée sur une planche. Après avoir appelé les esprits, ils l'ont lancée dans le feu alors qu'elle était toujours vivante», a exposé Miguel Ampuero, de l'Unité d'enquête policière, l'équivalent chilien du FBI.

Selon les autorités, la secte compte 12 membres et a été formée en 2005. Elle était dirigée par un homme âgé de 35 ans, Ramon Gustavo Castillo, qui est toujours au large.

«Tous les membres de cette secte étaient des professionnels», a déclaré M. Ampuero. «Il y avait un vétérinaire, un agent de bord, un cinéaste, un dessinateur... tous avaient un diplôme universitaire.»

La dernière fois que Ramon Gustavo Castillo a été aperçu, il se trouvait au Pérou afin de se procurer de l'ayahuasca, un breuvage hallucinogène qu'il a utilisé pour contrôler ses disciples, a indiqué la police.

PLUS:pc