NOUVELLES

Scandale du CUSM: Yohann Elbaz épinglé par l'UPAC

25/04/2013 10:15 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT
Geoffrey Dirat

Les enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption de la Sûreté du Québec (UPAC) ont arrêté jeudi matin Yohann Elbaz dans le cadre de l'enquête sur le scandale des pots-de-vin au Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Yohann Elbaz est le frère de Yanaï Elbaz, lui-même arrêté en février dernier dans le cadre de la même affaire.

Selon un communiqué de l'UPAC, Yohann Elbaz fait face à 16 chefs d'accusations criminelles, notamment pour fraudes et fraudes envers le gouvernement, abus de confiance par un fonctionnaire public, commissions secrètes et recyclage des produits de la criminalité.

Yohann Elbaz devra comparaître dans cette cause le 23 mai 2013 au palais de justice de Montréal.

L'ex-PDG de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, l'ex-vice-président de la division construction de la firme,Riadh Ben Aïssa, l'ancien directeur général du CUSM, Arthur Porter et son bras droit, Yanaï Elbaz, ainsi que Jeremy Morris ont déjà été accusés dans cette affaire de corruption liée à la construction du nouveau Centre universitaire de santé McGill, à Montréal.

Selon la police, plus de 22 millions de dollars auraient été offerts en pots-de-vin par les ex-dirigeants de SNC-Lavalin pour l'obtention de contrats de construction du nouveau CUSM.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le chantier des urgences du CUSM