NOUVELLES

L'UPAC épingle le frère de Yanaï Elbaz pour corruption dans le dossier du CUSM

25/04/2013 10:48 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'enquête entourant l'octroi de contrats au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a permis d'épingler un sixième suspect.

L'Unité permanente anticorruption a en effet procédé à l'arrestation, jeudi matin, de Yohann Elbaz, un avocat qui est également le frère de Yanaï Elbaz, l'ancien bras droit d'Arthur Porter au CUSM.

Yohann Elbaz fera face à 16 accusations criminelles, notamment de fraude, d'abus de confiance, d'avoir perçu et versé des commissions secrètes, et de recyclage de produits de la criminalité.

Il comparaîtra par voie de sommation le 23 mai prochain au Palais de justice de Montréal.

Son frère Yanaï, de même que l'ancien grand patron du CUSM, Arthur Porter, l'ex-président directeur-général de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, un ancien vice-président du géant de l'ingéniérie, Riadh Ben Aïssa, et un présumé intermédiaire, Jeremy Morris, font déjà face à des accusations similaires dans ce dossier.

Selon les enquêteurs, les dirigeants de SNC-Lavalin auraient versé des millions de dollars en pots-de-vin aux deux dirigeants du CUSM afin d'obtenir le contrat de construction du super-hôpital universitaire anglophone.

-

PLUS:pc