NOUVELLES

Les Canadiens rêvent de voyages

25/04/2013 12:12 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Des agences de voyage de la région de Toronto rapportent un engouement cette année pour l'Europe et les destinations soleil, après un hiver particulièrement long. Le prix des vols cet été pour plusieurs de ces destinations est, par ailleurs, légèrement à la hausse.

Parmi les destinations les plus prisées cette année : l'Italie, le sud de la France et le Portugal, selon l'agent de voyage torontois Aaron Levine de la chaîne Flight Centre.

M. Levine a eu, en avril, environ 50 % de plus de demandes d'information et de réservations pour l'été, par rapport à la même période l'an dernier. Selon lui, le prix des billets d'avion est « similaire ou un peu plus élevé », selon les dates.

Le site Kayak rapporte lui aussi une légère augmentation cet été du prix des billets à partir des États-Unis pour plusieurs destinations populaires comme Londres (+11,76 %), Barcelone (+7,43 %) et Paris (+2,39 %). En revanche, les tarifs pour Rome (-1.53 %) et Dublin (-2.93 %) sont un peu plus bas en moyenne que l'an dernier.

De son côté, Robert Beaulieu de l'agence Club Voyages Tourbec Henri-Bourassa à Montréal raconte que « la demande est assez forte sur l'Europe », incluant des croisières sur la Méditerranée. Mais il attribue surtout la situation à la faiblesse de l'euro par rapport au dollar canadien.

Son nombre de réservations est similaire à celui de l'an dernier, tout comme les tarifs à partir de Montréal, « à plus ou moins 100 $ près ».

L'analyste Joseph D'Cruz de l'École de gestion Rotman de l'Université de Toronto explique « qu'on n'a pas vu de concurrence destructrice contrairement aux années passées ».

En d'autres mots, les compagnies aériennes ne cherchent pas à s'arracher des parts de marché, grâce à des guerres de prix qui minaient leur chiffre d'affaires.

Selon le professeur D'Cruz, les transporteurs misent de plus en plus sur la qualité du service plutôt que les bas prix pour se distinguer. Il cite à ce sujet l'exemple de la compagnie régionale Porter installée à l'aéroport Billy Bishop du centre-ville de Toronto.

Rouge

Le lancement cette année de la ligne aérienne à rabais Rouge d'Air Canada n'a « pas fait baisser les tarifs du tout », selon l'agent de voyage montréalais Robert Beaulieu.

Il affirme que les charters Air Transat et Corsair continuent d'offrir les meilleurs prix dans la plupart des cas à partir de Montréal.

Selon lui, les voyageurs ont intérêt à réserver le plus rapidement possible, surtout s'ils veulent éviter les escales, alors que de nombreux vols pour l'Europe en juillet et en août sont déjà « pratiquement complets ».

Même son de cloche de la part de l'agent de voyage torontois Aaron Levine, qui souligne que les ventes de sièges de dernière minute, s'il y en a cette année, ne couvriront pas nécessairement les destinations et les dates recherchées par un client. « Dans 90 % des cas, dit-il, vous allez payer plus et vous aurez moins d'options ».

Pour sa part, le professeur D'Cruz incite les voyageurs à surveiller aussi des sites comme Expedia, où les transporteurs écouleront leur surplus de sièges, si besoin est.

PLUS:rc