NOUVELLES

L'armée israélienne abat un drone près de sa frontière

25/04/2013 01:15 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT
Getty File

JÉRUSALEM - Israël a abattu jeudi un drone qui s'approchait de sa frontière au nord, a annoncé l'armée. Les soupçons se sont immédiatement dirigés vers le groupe libanais Hezbollah, qui a aussitôt nié toute implication.

L'incident ravivera certainement encore davantage les tensions entre l'État hébreu et le Hezbollah, des ennemis de longue date qui s'étaient affrontés en 2006 pendant un conflit s'étant échelonné sur une période d'un mois.

Le premier ministre Benjamin Nétanyahou a affirmé qu'il se trouvait à bord d'un hélicoptère dans le nord d'Israël au moment de l'incident. Il a dit considérer cette tentative d'intrusion comme un acte d'une «extrême gravité».

«Alors que je me dirigeais vers l'hélicoptère, on m'a dit qu'il y avait eu une tentative d'infiltration d'un drone dans le ciel d'Israël. Nous continuerons à faire tout ce qui est nécessaire pour continuer à assurer la sécurité des citoyens d'Israël», a déclaré le dirigeant.

L'agence de presse officielle du Liban a rapporté que des avions de l'armée israélienne ont survolé jeudi matin la ville chrétienne de Jezzine et la province méridionale d'Iqlim al-Tuffah, un bastion du Hezbollah.

L'armée israélienne effectue davantage de vols de surveillance au-dessus du Liban, de crainte que le Hezbollah ne tente de tirer profit du chaos qui règne en Syrie.

Le Hezbollah s'est toutefois défendu d'avoir envoyé un drone par l'entremise de sa station télévisée, Al Manar TV.

Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée, a déclaré que le drone a été détecté alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien libanais. Les responsables militaires ont suivi la trajectoire de l'aéronef sans pilote, et lorsque celui-ci a pénétré en territoire israélien, il a été abattu par un F-16 de l'armée.

L'appareil s'est abîmé en mer près de la ville de Haïfa, première ville en importance dans le nord d'Israël.