NOUVELLES

Israël abat un drone et accuse le Hezbollah libanais 

25/04/2013 11:31 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

L'armée israélienne a abattu, jeudi, un drone entré dans son espace aérien dans le nord du pays. Le gouvernement israélien impute au Hezbollah l'envoi de l'appareil qui aurait été lancé à partir du Liban.

« Un avion sans pilote repéré alors qu'il approchait de la côte israélienne a été intercepté par l'aviation israélienne à 5 milles nautiques au large de Haïfa », affirme un communiqué militaire israélien.

Un porte-parole de l'armée israélienne, le lieutenant-colonel Peter Lerner, a indiqué que le drone avait été détecté pendant qu'il survolait le Liban et a été traqué jusqu'à ce qu'il approche de l'espace aérien israélien. Les militaires se sont assurés que le drone était un ennemi avant d'envoyer un avion de chasse F-16 pour l'abattre.

L'avion sans pilote volait à une altitude de 1800 mètres et il a été abattu à quelque 5 kilomètres des côtes israéliennes près de la ville de Haïfa. M. Lerner précise que la marine israélienne recherche des débris de l'appareil.

« Extrêmement grave », dit Nétanyahou

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou juge extrêmement grave la tentative de violation de l'espace aérien de son pays. « Nous continuerons à faire tout le nécessaire pour protéger la sécurité des citoyens israéliens », a-t-il indiqué dans un communiqué.

M. Nétanyahou se rendait dans le nord d'Israël lorsque le drone a été repéré. L'hélicoptère du premier ministre a dû se poser le temps que l'armée israélienne abatte l'avion suspect.

Un premier drone envoyé par le Hezbollah avait survolé la Méditerranée avant d'entrer dans l'espace aérien près de la bande de Gaza le 6 octobre dernier. L'appareil avait été abattu par un avion de combat israélien près des installations nucléaires israéliennes.

L'incident survient dans un contexte de vive tension entre Israël et le Hezbollah, près de sept ans après le conflit armé qui les a opposés. Le conflit israélo-libanais de 2006 a eu pour origine la capture de deux soldats israéliens après un accrochage dans le sud du Liban entre l'armée israélienne et le Hezbollah. Après avoir échoué à libérer les deux prisonniers, l'armée israélienne a lancé une vaste opération contre le Liban, qui a fait 1400 morts (1100 Libanais, dont 35 soldats, 120 morts israéliens, dont 118 soldats, et 182 morts de différentes nationalités).

PLUS:rc