NOUVELLES

Haïti: les pays de la Caraïbe appellent à mettre fin à l'embargo contre Cuba

25/04/2013 11:10 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Les 25 pays membres de l'Association des Etats de la Caraïbe (AEC), réunis en Haïti, vont appeler les Etats-Unis à "en finir avec l'embargo économique, commercial et financier à l'encontre de Cuba", selon le texte de la déclaration finale qui devrait être signée vendredi.

"Nous réitérons notre appel au gouvernement des Etats-Unis d'Amérique à mettre fin à l'application de la loi Helms-Burton, conformément aux 20 résolutions pertinentes approuvées par l'Assemblée générale des Nations unies, et à en finir avec l'embargo économique, commercial et financier à l'encontre de Cuba", lit-on dans le document, qui doit être signé par les 25 chefs d'Etat et de gouvernement réunis pour le 5e sommet de l'AEC.

Une douzaine de présidents de pays de la Caraïbe, parmi eux le nouveau président du Venezuela Nicolas Maduro, celui du Mexique, du Nicaragua ou de la Colombie, sont attendus vendredi à Pétion-Ville, banlieue située à l'est de la capitale haïtienne. Cuba devait être représenté par son vice-président lors de la signature de la déclaration.

"Mais nous pouvons avoir une surprise", a indiqué à l'AFP un diplomate haïtien, laissant croire que le président Raoul Castro pourrait arriver en Haïti au dernier moment.

Les pays de l'AEC ont d'autre part réaffirmé leur condamnation de "tous les actes de terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, où qu'ils soient commis, et quels qu'en soient les auteurs", s'engageant à renforcer la coopération entre les Etats afin de "prévenir, réprimer et éliminer cette menace de manière efficace".

Au plan économique, les pays de l'AEC ont convenu de créer un espace économique consolidé dans la région de la Caraïbe et d'accroître les échanges commerciaux et les investissements en unissant la Caraïbe par air et par mer.

Un accord de transport aérien et une stratégie portuaire et maritime pourraient être signés entre les Etats membres et associés, a-t-on également appris.

Par ailleurs, la France a donné son accord à l'admission des régions françaises de la Caraïbe, la Guadeloupe et la Martinique, comme membres associés de l'AEC.

cre/lor

PLUS:afp