NOUVELLES

Bangladesh/textile: Washington réclame de meilleures conditions de travail (VIDÉO/PHOTOS)

25/04/2013 03:42 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis n'ont pas pu dire jeudi si des marques de vêtements américaines se fournissaient auprès des ateliers de confection textile dont l'immeuble s'est effondré au Bangladesh, mais ont plaidé pour de meilleures conditions de travail dans ce secteur.

Le département d'Etat américain a parlé d'une "terrible tragédie" pour l'effondrement de l'immeuble Rana Plaza, en banlieue de Dacca, qui a fait au moins 250 morts et un millier de blessés mercredi.

"Il y a un certain nombre d'entreprises qui étaient dans cette très grande usine. Je ne suis pas pour l'instant en mesure de donner des détails, dans un sens ou dans un autre, pour savoir s'il y avait des entreprises américaines", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Patrick Ventrell.

L'immeuble de huit étages qui s'est écroulé abritait cinq ateliers de confection notamment liés à la marque espagnole Mango et au britannique Primark.

Il s'agit du pire accident dans l'histoire industrielle du Bangladesh, un pays pauvre d'Asie du Sud qui a fait du secteur textile le pivot de son économie.

"Cela démontre qu'il faut que le gouvernement, les propriétaires, les consommateurs et les travailleurs trouvent des moyens d'améliorer les conditions de travail au Bangladesh", a estimé M. Ventrell, assurant que Washington soulevait régulièrement cette question auprès de Dacca.

Ce drame relance la polémique sur les conditions de sécurité et de travail dans le secteur textile au Bangladesh, le deuxième plus important au monde, qui fournit nombre de marques occidentales à bas prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

GRAPHIC WARNING Bangladesh Factory Collapses