NOUVELLES

Boston: le père des suspects retournera aux États-Unis, mais la mère hésite

25/04/2013 08:55 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT
Getty Images
A frame grab from a video taken on April 19, 2013, shows Anzor Tsarnaev, the father of the suspected Boston bombers, brothers Tamerlan and Dzhokhar Tsarnayev, speaking with journalists at home Makhachkala, the capital Russia's North Caucasus region of Dagestan. Anzor Tsarnaev insisted in an interview published today that his sons Tamerlan and Dzhokhar were innocent and could not have carried out the bombings.AFP PHOTO / NEWS TEAM/ BASHIR ALIEV (Photo credit should read BASHIR ALIEV/AFP/Getty Images)

MAKHACHKALA, Russie - Le père des deux suspects dans l'attentat perpétré pendant le marathon de Boston a annoncé qu'il quitterait la Russie, bientôt, en direction des États-Unis pour visiter l'un de ses fils et conduire l'autre à son dernier repos. Quant à la mère, elle ignorait, jeudi, si elle effectuerait le voyage.

Lors d'une rencontre chargée d'émotion avec des journalistes, jeudi, Anzor Tsarnaev a confirmé ses intentions, ajoutant au passage qu'il n'avait aucune pensée négative, qu'il ne planifiait aucun attentat à la bombe, et qu'il n'espérait que découvrir la vérité et savoir ce qu'il s'était passé.

Tamerlan Tsarnaev, âgé de 26 ans, a été tué lors d'une fusillade avec la police tandis que son frère Dzhokhar, 19 ans, demeurait hospitalisé pour soigner des blessures par balles.

L'an dernier, leurs parents sont retournés au Daguestan, l'une des républiques du sud de la Russie à forte prédominance musulmane. La famille y avait vécu brièvement avant de déménager aux États-Unis, il y a environ dix ans.

L'aîné des suspects a passé la première moitié de 2012 au Caucase, qui a été ravagée pendant des années par un soulèvement mené par des extrémistes religieux. Anzor Tsarnaev a confié que son fils est demeuré avec lui pendant au moins trois mois à Makhachkala, la capitale du Daguestan, et a passé un mois avec des proches, mais il ne pouvait dire où se trouvait son fils le reste du temps.

Les enquêteurs américains tentent de déterminer si Tarmerlan Tsarnaev est devenu un radical durant son séjour au Caucase, où il priait régulièrement dans une mosquée à Makhachkala.

Une équipe d'enquêteurs de l'ambassade des États-Unis à Moscou a questionné les deux parents à Makhachkala cette semaine, passant, en particulier, plusieurs heures avec la mère sur une période de deux jours. Selon M. Tsarnaev, les questions portaient surtout sur les activités et les champs d'intérêts de ses deux fils.

Le père, qui portait des lunettes de soleil de type aviateur lors de la conférence de presse, a précisé qu'il s'envolerait «aujourd'hui ou demain» vers les États-Unis. Mais la famille a plus tard fait savoir que le voyage pourrait être retardé parce que M. Tsarnaev ne se sentait pas bien.

La mère des suspects, Zubeidat Tsarnaeva, qui a été accusée de vol à l'étalage aux États-Unis l'été dernier, a confié que des avocats l'avaient assurée qu'elle ne serait pas arrêtée. Toutefois, elle n'avait toujours pas décidé si elle ferait le voyage.

INOLTRE SU HUFFPOST

Boston Marathon Explosion (GRAPHIC PHOTOS)