NOUVELLES

Washington demande à la Chine de libérer l'épouse du prix Nobel Liu Xiaobo

24/04/2013 03:08 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis ont demandé à la Chine de mettre fin à la peine d'assignation à résidence qui a été imposée à l'épouse du lauréat du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo.

Liu Xia a fait une rare apparition mardi, alors qu'elle a quitté l'appartement de Pékin où elle est détenue depuis deux ans et demi pour assister au procès de son frère.

Elle a crié: «Je ne suis pas libre» aux gens qui l'observaient.

Du côté de Washington, mercredi, un porte-parole du département d'État, Patrick Ventrell, a déclaré aux journalistes que les États-Unis demeuraient très préoccupés du fait que l'on semble avoir imposé à Liu Xia une «assignation à domicile extrajudiciaire».

Il a ajouté que l'administration Obama surveillait de près le déroulement du procès de son frère.

Le frère de Liu Xia fait face à des accusations de fraude qui, selon ses avocats, sont fausses et ont essentiellement été déposées pour punir la famille.

Patrick Ventrell a rappelé que Washington a déjà lancé un appel à la libération de Liu Xiaobo, qui s'est retrouvé derrière les barreaux à la fin 2008 pour avoir écrit et distribué un programme de réforme politique.

PLUS:pc