NOUVELLES

Un pigiste photo de l'AFP récompensé par un prestigieux prix américain

24/04/2013 03:35 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

Un photographe pigiste italien de l'Agence France-Presse a été récompensé mercredi par la prestigieuse médaille d'Or Robert Capa, pour d'impressionnantes photos de combat prises en Syrie.

Fabio Bucciarelli a été récompensé pour une série de photos titrée "Bataille jusqu'à la mort", prises durant des combats à l'automne 2012 dans la ville syrienne d'Alep.

La Médaille d'or Robert Capa est décernée depuis 1955 par l'Oversea Press Club of America (OPC) pour "le meilleur grand reportage photographique publié ayant requis un courage et une logistique exceptionnels". Elle porte le nom du célèbre photographe américain d'origine hongroise, l'un des fondateurs de l'agence de photo Magnum.

Les photos de Bucciarelli "vous plongent dans l'instant, avec un sentiment palpable d'urgence", a souligné l'OPC en annonçant sa Médaille. "Il y a une cohérence dans les images qui aident celui qui les regarde à s'identifier avec les sujets et les dangers qu'ils rencontrent".

Ce prix est venu s'ajouter à plusieurs autres remportés ces dernières semaines par des photographes travaillant pour l'AFP.

Le 15 avril, Javier Manzano, photographe pigiste pour l'AFP, a reçu le Pulitzer dans la catégorie magazine, pour une photo également prise en Syrie, montrant deux rebelles syriens armés, éclairés par des rais de lumière qui traversaient le rideau de fer d'un entrepôt criblé de trous faits par des éclats d'obus et des balles.

Fabio Bucciarelli s'est dit ravi d'un prix qui "va de nouveau attirer l'attention sur ce qui se passe en Syrie". "Et les gens ne pourront plus dire +je ne sais pas ce qui se passe là-bas+", a-t-il déclaré à l'AFP depuis New York, quelques heures avant de recevoir son prix.

Il a ajouté qu'il voulait dédier son prix "à tous ceux qui se battent pour leur liberté".

"L'information ce n'est pas le journaliste. J'étais là-bas pour essayer de partager ce qui s'y passe. L'information c'est ce qui se passe en Syrie", a insisté le photographe qui devait recevoir sa médaille mercredi soir lors d'une réception au Mandarin Oriental à New York.

Diane Foley, mère de James Foley, journaliste américain disparu en novembre en Syrie, allumera durant cette cérémonie une bougie à la mémoire des journalistes décédés ou disparus en 2012 en Syrie.

James Foley collaborait à l'AFP vidéo et travaillait aussi pour plusieurs médias américains en Syrie. Selon des témoignages, il a été enlevé le 22 novembre par des hommes armés dans la province d'Idleb.

Parmi les autres médias récompensés par l'OPC figurent l'Associated Press, National Geographic, le New York Times, Wall Street Journal, Washington Post, Los Angeles Times, Bloomberg Businessweek, CNN, CBS News et Bloomberg News.

Mardi, quatre photographes de l'AFP ont par ailleurs été distingués par la National Press Photographers Association: Adrian Dennis (1er prix dans la série magazine olympique), Roberto Schmidt (2e dans la carégorie questions contemporaines, Karim Sahib (prix d'excellence dans la catégorie magazine) et Cesar Manso (prix d'excellence dans la catégorie photo d'actualité internationale).

cl/bd/jca/lb

PLUS:afp