NOUVELLES

Parcs Canada revoit son éventail d'activités à offrir aux visiteurs

24/04/2013 09:47 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT
Shutterstock
kayaking in banff national park ...

EDMONTON - Les visiteurs des parcs nationaux du Canada pourraient bientôt faire du deltaplane ou de la tyrolienne grâce aux nouvelles réglementations de Parcs Canada, approuvées dans le cadre d'une réforme de la culture administrative de l'agence fédérale.

Parcs Canada a complété ce printemps une révision de quatre ans sur les activités qui seraient permises dans les régions sous son contrôle.

En 2009, l'agence a donné sa bénédiction à la géocachette, une chasse au trésor GPS, tandis que le vélo de montagne, le surf cerf-volant — ou kite surfing —, et la tyrolienne ont tous reçu le feu vert ces dernières années. Quant au deltaplane et à la tyrolienne, l'approbation a été donnée en février.

La direction de chacun des parcs aura désormais le loisir de déterminer si ces activités pourront être offertes, ou non, sur leur territoire.

Le vélo de montagne se pratique déjà dans plusieurs parcs nationaux du pays. Le surf cerf-volant est désormais proposé dans des parcs de l'île-du-Prince-Edouard, du Manitoba et de l'Alberta. Quant à la via ferrata, une activité qui combine la randonnée et l'escalade, qui serait offerte au mont Norquay dans le parc national de Banff, la décision sera rendue dans les prochaines semaines.

Les changements aménagés chez Parcs Canada font déjà le bonheur du secteur touristique, dont certains acteurs se réjouissent de ces nouvelles sorties à offrir aux amateurs de plein air.

«Ce serait une occasion géniale pour nous d'aller dans certaines des plus belles régions du Canada», a soutenu Bruce Busby, de l'Association de deltaplane et de tyrolienne du Canada.