NOUVELLES

Le bénéfice de Procter & Gamble grimpe de six pour cent au 3e trimestre

24/04/2013 11:38 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Procter & Gamble a affiché mercredi un bénéfice du troisième trimestre en hausse de six pour cent, surpassant les attentes grâce à des réductions de coûts et à la croissance de ses parts de marché en Amérique du Nord et ailleurs.

La société de Cincinnati, qui fabrique des produits de consommation courante comme le détergent Tide, la pâte à dents Crest ou les rasoirs Gillette, procède à des réductions de coûts et investit dans l'innovation pour contrebalancer l'affaiblissement de l'économie européenne et le ralentissement de la croissance en Chine.

L'introduction de certains nouveaux produits en Amérique du Nord a aidé Procter & Gamble à augmenter sa part du marché dans des catégories représentant plus de 50 pour cent de ses ventes mondiales et les deux tiers de ses ventes aux États-Unis.

Mais la mise en marché de nouveaux produits est coûteuse, et les prévisions de la société pour le quatrième trimestre ont été inférieures à celles des analystes.

Le bénéfice net pour le trimestre de janvier à mars s'est établi à 2,57 milliards $ US, soit 88 cents US par action, ce qui se compare à un profit de 2,41 milliards $ US, ou 82 cents par action, pour la même période l'an dernier.

En excluant les charges de restructuration et d'autres frais liés à la dépréciation de la devise vénézuélienne, le bénéfice atteint 99 cents US par action. Les analystes attendaient en moyenne un profit de 96 cents US par action, d'après FactSet.

«De solides économies de coûts nous ont permis de surpasser nos prévisions pour le profit», a observé le chef de la direction Bob McDonald, dans un communiqué.

P&G espère économiser 10 milliards $ d'ici 2016. L'an dernier, la société a admis avoir fait des faux pas sur certains marchés émergents — lesquels représentent près de 40 pour cent de ses ventes — lorsqu'elle a étendu l'accès à certains produits dans de nouvelles régions trop rapidement. Mais elle a mis en place un plan pour se concentrer sur ses 20 plus importants nouveaux produits et les 10 marchés émergents les plus rentables, ce qui l'a aidé à augmenter ses parts de marché.

Le chiffre d'affaires a avancé de deux pour cent à 20,6 milliards $ US, ce qui s'est avéré inférieur aux attentes de 20,72 milliards $ US des analystes.

Procter & Gamble s'attend à ce que son bénéfice net pour le quatrième trimestre s'établisse entre 69 et 77 cents US, en excluant les éléments non récurrents. Les analystes misent plutôt sur un bénéfice de 82 cents US par action.

PLUS:pc