NOUVELLES

Déterminée à exploiter, Pétrolia poursuit la Ville de Gaspé en Cour supérieure

24/04/2013 01:38 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

GASPÉ,, Qc - Toujours déterminée à exploiter des gisements de pétrole en Gaspésie, la société Pétrolia emprunte la voie juridique pour contester un règlement de la Ville de Gaspé qui cherche à contrer le forage de l'entreprise.

Pétrolia espère rien de moins qu'invalider le règlement adopté en décembre 2012 par le conseil municipal de Gaspé.

Par ce règlement, la Ville a précisé de nouvelles distances séparatrices pour protéger ses sources d'eau potable ainsi que ses puits artésiens et de surface. Ce faisant, les activités de forage pétrolier ou gazier s'en trouvent repoussées.

Pétrolia soutient n'avoir été informée qu'au début du mois de janvier. Les travaux déjà entrepris ont été interrompus, même si le permis de forage obtenu par le ministère québécois des Ressources naturelles, lui, demeure valide.

La société a répété lors d'une réunion d'actionnaires, le 1er mars, qu'elle est toujours résolue à exploiter le pétrole de Gaspésie et de l'île d'Anticosti.

Des rencontres ont eu lieu entre Québec, Pétrolia et la Ville de Gaspé dans le but de dénouer l'impasse, mais sans succès. Pétrolia entreprend donc un recours juridique en déposant une requête en Cour supérieure pour trancher la question.

Pétrolia ajoute également que le règlement de la Ville ne s'appuie sur aucune étude hydrogéologique, ni aucun avis professionnel.

L'action de Petrolia a cédé mercredi 2 cents à la Bourse de croissance TSXV, pour clôturer à 81 cents.

PLUS:pc