NOUVELLES

Chine: un «acte terroriste» fait 21 morts dans la région du Xinjiang

24/04/2013 09:57 EDT | Actualisé 24/06/2013 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - De violents affrontements entre les autorités et des assaillants qualifiés de «terroristes» par les autorités locales ont fait 21 morts dans la région troublée du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine.

Parmi les victimes de ces violences figurent 15 policiers et membres du gouvernement local, a indiqué mercredi par voie de communiqué le bureau de la propagande gouvernementale du Xinjiang.

Six assaillants auraient aussi perdu la vie, alors que huit autres auraient été capturés vivants.

«Les enquêtes préliminaires montrent qu'il s'agissait d'un complot visant à commettre des actes terroristes, et le dossier fait toujours l'objet d'une investigation», peut-on lire dans la déclaration.

Les informations officielles ont cependant été contredites par un militant local de l'ethnie ouïgoure, qui soutient de son côté que la violence a éclaté quand les policiers ont abattu un jeune pendant une perquisition illégale.

Ces violences sont les plus importantes à survenir depuis plusieurs mois dans le Xinjiang, une vaste région limitrophe de l'Asie centrale, du Pakistan et de l'Afghanistan.

Le département d'État américain s'est dit très préoccupé face à ces événements et cherche à obtenir davantage d'informations.

L'ambassadeur américain en Chine, Gary Locke, est actuellement en mission économique dans la région du Xinjiang. Le porte-parole du département d'État, Patrick Ventrell, a affirmé qu'il ignorait si M. Locke se trouvait près de l'endroit où les violences ont éclaté.

PLUS:pc