NOUVELLES

Une Journée du livre et du droit d'auteur célébrée dans le monde entier

23/04/2013 04:48 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Depuis 1995, le 23 avril a été décrété Journée mondiale du livre et du droit d'auteur par l'UNESCO. La journée est célébrée dans plus de 80 pays, diverses activités ont aussi lieu au Canada. Cette année, c'est la ville de Bangkok, en Thaïlande, qui a été nommée Capitale mondiale du livre 2013 à cause de son programme de promotion de la lecture pour les jeunes et les personnes les plus défavorisées.

Au Québec et au Canada francophone, plus de 350 activités ont été organisées par diverses organisations, qui ont réuni 200 auteurs. Des rencontres, des débats, des animations et des conférences sur le livre parsèment cette journée.

Le grand bazar
Le thème de cette année est « Le grand bazar - Sortez vos livres ». Les lecteurs sont invités à offrir, à échanger ou même à donner un livre.
« J'aime l'idée d'un grand bazar pour sortir nos livres, souligne l'écrivain Samuel Archibald, auteur du roman Arvida et le porte-parole de cette journée. Puisque la lecture agit comme un vaccin, inoculé contre la solitude et l'ennui, c'est un remède qu'on doit transmettre en laissant des livres traîner partout : dans la maison, évidemment, mais aussi dans les métros et les trains, sur les bancs de parc et en visite chez les amis. »

Des activités originales

À Montréal, Michel Rabagliati, célèbre bédéiste rosemontois et auteur de la série Paul, rencontre des lecteurs et fait des dédicaces. Il est aussi le parrain du concept des bibliothèques libre-service piloté par le comité Priorité culture Rosemont. L'initiative n'est pas nouvelle. Il s'agit de fabriquer une petite maison pour y abriter des livres sur des terrains privés ou publics. Chacun est libre de déposer un livre ou d'en prendre un. Ce mouvement des bibliothèques libres est né aux États-Unis. Une carte de celles-ci existe même sur Google map.

À Sainte-Flavie, la bibliothèque Olivar-Asselin a fêté en grand, dimanche, en recevant Claire Pimparé et Alexandre Belliard. C'était le lancement du Festival littéraire La crue des mots, dont le porte-parole est Pierre Labrie.

À Sudbury, les Éditions Prise de parole, en collaboration avec le Salon du livre du Grand Sudbury, ont convié les lecteurs à sortir en amoureux avec... un livre, pour un 5 à 7 qui clôture cette journée. Un livre coup de foudre, passionnant ou déchirant. 

Célébrée partout dans le monde
À l'île Maurice, c'est la montée de la popularité du livre numérique qui est mise de l'avant par le gouvernement pour trois jours d'événements, du 25 au 28 avril.

À Londres, les livres s'échangent toute la nuit, comme le raconte la chroniqueuse Estelle Doyle à l'émission Plus on est de fous, plus on lit.

Dans la région de Lyon, en France, L'Union des écrivains de Rhône-Alpes (UERA) et des éditeurs associés ont remis des livres neufs à des restaurateurs pour qu'ils les offrent à leurs clients. Quelque 8000 ouvrages sont ainsi distribués dans huit des départements de cette région. Les restaurateurs participants ont affiché un livre dans leur vitrine.

PLUS:rc