NOUVELLES

Réseau international de contrebande de pièces de fusil : un homme de Lyster arrêté

23/04/2013 01:40 EDT | Actualisé 22/06/2013 05:12 EDT

Un texte de Geneviève Proulx

Un réseau international de contrebande de pièces de fusil a été démantelé et un citoyen de Lyster, au Centre-du-Québec, a été arrêté.

David Thériault, 36 ans, fait face à 30 chefs d'accusation de fabrication et de contrebande d'armes illégales. Le suspect, un membre des forces armées canadiennes, est actuellement détenu en Ontario et il comparaîtra le 2 mai.

Des enquêteurs américains ont été mis sur cette piste à la suite de transactions et d'envois de pièces d'armes prohibées et d'accessoires destinés à améliorer le fonctionnement des armes. Les pièces améliorant la performance auraient notamment permis à leurs utilisateurs d'utiliser un commutateur de sélection pour convertir des armes à feu semi-automatiques en des armes entièrement automatiques. D'autres pièces auraient permis à un utilisateur d'augmenter l'autonomie d'une arme à feu avec un magasin de munitions de surcapacité. Ont été également découvertes des carcasses inférieures de fusils d'assaut fabriqués illégalement et ne portant aucun numéro de série, ainsi que des armes de poing fabriquées illégalement. Ces armes n'ayant pas été produites par un fabricant en règle, elles ne portent aucun numéro de série pouvant permettre de les identifier.

Des centaines d'armes à feu, des accessoires servant à en améliorer la performance et des pièces, notamment des silencieux, des commutateurs, et des milliers de munitions ont été saisis.

L'homme est aussi accusé aux États-Unis dans des affaires d'importation.

La police provinciale de l'Ontario et la Sûreté du Québec ont collaboré a l'enquête. D'autres accusations pourraient être déposées plus tard. 

PLUS:rc