L’avantage du road-trip, c’est la liberté qu’il procure. Une liberté qui libère des contraintes quotidiennes. Au fil des kilomètres que l’on avale, on laisse derrière soi soucis et obligations…

Après Orlando, nous continuons notre descente vers le Sud en espérant finir par semer ce front froid à nos trousses!

Loading Slideshow...
  • On s’imprègne du soleil de la Floride qui fait oublier nos latitudes nordiques… <em>Toutes les photos de la galerie sont de <a href="https://twitter.com/Etolane" target="_blank">Sandra Bellefoy</a>.</em>

  • La route entre Miami et Key Biscayne comprend 390 kilomètres et se fait en un peu moins de quatre heures. Après les trois jours de route nécessaires pour arriver en Floride, <a href="http://gm.ca/gm/french/vehicles/chevrolet/equinox/" target="_blank">la voiture</a> se transforme en un véritable compagnon de voyage. La route fait le voyage et chaque étape ajoute à l’aventure…

  • On profite des routes droites de Floride, de ses ponts qui survolent l’océan pour rattacher son continent à ses innombrables iles. De la route qui souffle des vents de liberté. À noter que le pont qui traverse Waterson Island pour aller à Key Biscayne offre une superbe vue sur <em>Downtown Miami</em>.

  • Arrivée à Key Biscayne dans la nuit. L’ambiance feutrée du Ritz Carlton à Key Biscayne nous accueille en beauté. Cet élégant complexe hôtelier est situé dans la petite ville de Key Biscayne qui est renommée pour son tournoi de tennis international. Les indiens Tequestas l’appelaient aussi: «le chemin préféré de la lune montante». <strong>Cioppino: </strong><a href="http://www.ritzcarlton.com/en/Properties/KeyBiscayne/Dining/Cioppino/" target="_blank">le restaurant toscan de l’hôtel</a> s’inspire de cette mystique pour offrir des soirées qui tournent autour de la lune. La magnifique terrasse du restaurant, propice à ce genre d’activité, offre un lieu privilégié pour observer le ciel. Durant ces soirées lunaires, des télescopes sont fournis et un astronome vient expliquer la voie lactée, tandis que les invités se régalent d’un repas gastronomique. Un repas succulent, préparé spécialement pour l’occasion par le chef Ezio Gamba et le sommelier Jorge Mendoza.

  • Aussi appelée l’ìle des milliardaires, la ville de Key Biscayne offre une magnifique vue sur <em>Miami Downtown</em>. Toutes les chambres de l’hôtel possèdent un balcon pour mieux en admirer la vue.

  • À 30 minutes de Miami, Key Biscayne est une île verdoyante qui offre une alternative pour les familles à la recherche de calme. Et la vue du <a href="http://www.ritzcarlton.com/en/Properties/KeyBiscayne/" target="_blank">Ritz Calton</a> est l’une des meilleures en ville! Ici, on peut aussi bien choisir l’atmosphère nature du Bill Baggs Cape Florida State Park et son célèbre phare (l’un des plus vieux des États-Unis) à quelques minutes que la douce folie humaine de South Beach. La plage magnifique est aussi tranquille que l’endroit. Parfait pour se relaxer avec des enfants.

  • 7

    Si l’intérieur de l’hôtel possède un décor sophistiqué, son extérieur est tout à fait décontracté. En plus de ses superbes jardins et de sa vue en bord de mer, l’hôtel offre toute une collection d’art à admirer entre deux siestes au bord de la piscine. Il est plaisant d’en parcourir les lieux pour en découvrir les différentes sculptures. Il y en a pour tous les goûts. L'hôtel possède deux piscines. Le restaurant mexicain <a href="http://www.ritzcarlton.com/en/Properties/KeyBiscayne/Dining/CantinaBeach/" target="_blank">Cantina Beach</a>, avec son décor Tiki, est relaxant. Et c’est ici l’on retrouve la plus grande sélection de téquila 100% agave de tout Miami! Les amateurs peuvent profiter de l’aide d’un tequilero expert pour bien choisir parmi la sélection des 85 tequilas du Cantina.

  • On est fascinés par cette œuvre d’Ernest Trova! L’artiste est connu pour sa série «L’homme qui tombe». Cette série se décline en tableaux, affiches et sculptures. Plusieurs de ses œuvres sont exposées dans les collections permanentes du Musée d'art moderne, du Musée Whitney d'art américain, au Guggenheim et à la Tate Gallery. À noter aussi que l’'hôtel dispose d'un spa de 2 000 m² doté d'excellents thérapeutes. À ne pas manquer, pour une expérience ultime de relaxation dans ce complexe hôtelier qui invite à la détente.

  • On repart reposés pour aller croquer à pleine dents dans l’atmosphère vibrante de Miami Beach. On s'inspire une dernière fois le calme de Key Biscayne avant de se plonger dans l’effervescence de South Beach.

  • On reprend la route en direction de Miami Beach. Longue d’une vingtaine de kilomètres, Miami Beach est bordée de palmiers et de magnifiques plages. Elle compte environ 100 000 habitants, mais voit sa population multipliée par quinze à la haute saison.

  • Situé au sud de Miami Beach, le quartier Art Déco possède une architecture comme nul part ailleurs. Je ne résiste jamais à la beauté de ses façades colorées. Le «Art Deco National Historic District» est traversé par Océan Drive et s’étend de la 5ième à la 15ieme rue. Avec plus de 800 bâtiments d’architecture Art Déco, c’est l’endroit avec la plus grande concentration d’Art Déco au kilomètre carré.

  • South Beach, ou SoBe pour les initiés, est un quartier où les soirées sont toujours chaudes. C’est une vie nocturne animée et les fêtard viennent allégrement s’y éclater. Entre ses multiples boutiques, ses plages, sa bonne bouffe et sa vie nocturne, il est impossible de s’ennuyer à Miami!

  • Au milieu des années 80, le quartier de South Beach était laissé à l’abandon. Reconnu pour être un quartier malfamé, ses immeubles tombaient en ruine. C’est grâce au travail passionné de la Miami Design Preservation League que l’on peut en profiter. C’est aujourd’hui un quartier chic et sécuritaire que certains nomment l’America’s Riviera.

  • Le côté nord de Miami Beach est plus paisible que son coté sud. Je découvre le spa Aveda <a href="http://www.thepalmshotel.com/" target="_blank">du Palms</a> et sa philosophie holistique Ayurvedic. L’objectif est de restaurer la paix et l’harmonie intérieure en combinant les méthodes Ayurvedic, l’aromathérapie et un cadre paradisiaque. Et ça marche: un véritable coup de cœur! Et <a href="http://www.thepalmshotel.com/spa/" target="_blank">The Palms</a> offre une telle bouffée d’Old Florida que l’on s’attend presque à croiser Humphrey Bogart au coin d’un couloir…

  • La plage de North Beach qui borde le Palms est plus calme que celle de à South Beach. Avec son sable blanc et son horizon turquoise, il est difficile d’y résister!

  • Situé du Nord de Miami Beach sur Collins Avenue, The Palms inspire un air tropical avec ses perroquets et son luxuriant jardin. Sans oublier son potager organique qui alimente la cuisine de son <a href="http://www.thepalmshotel.com/dining/" target="_blank">restaurant Essencia</a> . Ce restaurant propose des plats composés de produits locaux et organiques qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable. Le quinoa à la noix de coco est à découvrir. Et le sorbet maison au basilique est jouissif! Les plats sont à la hauteur de mes attentes et le cadre paradisiaque fait complètement oublier la frénésie de South Beach, à quelques kilomètres de là.

  • Miami Beach possède une «sexyness» qui suinte du décor et imprègne l’atmosphère ambiante. Une ambiance urbaine cool où il fait bon s’évader…

  • Envie d’une aventure subite sur le pouce? Une fois sur place, il est facile de réserver spontanément une aventure au détour d’un vendeur de divers parcours touristiques dans la région.

  • Entre la 14ieme et la 15ieme rues, Espagnola Way découvre son petit air méditerranéen avec ses restaurants, ses boutiques et galeries d’art. Créée par l’architecte Francis F. Whitman qui s’est inspiré des villages espagnols de San Sebastian et Fontarable et des villes de Cannes et Biarritz, c’est une rue pleine de charme européen. À explorer sans faute!

  • Le style Art déco tire son nom de l'Exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes qui s’est tenu à Paris en 1925. Symbole des années folles, il s’expose à tous les coins de rues de Miami. L’une des règles de base de l’architecture Art déco est la règle de trois. Il est toujours amusant d’en repérer les traces tout en déambulant au soleil de South Beach…

  • Le <a href="http://www.miamiculinarytours.com/" target="_blank">tour culinaire de South Beach</a> est l’une activité gourmande à ne pas manquer. Une activité qui fait parcourir South Beach et découvrir, un plat à la fois, les meilleurs restaurants du quartier Art Déco. On commence l’aventure culinaire avec une délicieuse entrée au <a href="http://bolivarmiamibeach.com/" target="_blank">restaurant Bolivar</a> sur Washington Avenue avant de se diriger vers le prochain plat à déguster.

  • Il est bon de cultiver le «foodie» en soi en découvrant les spécialités locales. C’est dans une ambiance conviviale, sportive et amicale que l’on arpente South Beach. De l’entrée cubaine aux petits fours juifs, il n’y a que quelques pas à faire. Sans oublier le gélato sur Espagnola Way. L’avantage de ce tour culinaire est que, non seulement on mange très bien, mais en plus on élimine entre deux plats. De plus, on en profite pour se nourrir l’esprit de quelques notions historiques et architecturales. Que demander de mieux?

  • Sur Océan Drive, dans la lumière des néons qui réchauffent la nuit fraiche, on découvre Larios On the Beach, le restaurant de Gloria Estefan. La rumeur locale dit qu’on y trouve le meilleur Mojito en ville, mais c’est plutôt le porc mariné qui nous a fait craquer.

  • La nuit, South Beach s’éclate sous les lumières de ses néons multicolores. L’ambiance est subtilement déjantée. Impossible de ne pas se faire accoster lorsqu’on y circule seule. Mais, malgré tout, c’est en toute sécurité que j’ai déambulé les rues pour un safari nocturne passionné. Celui qui ne cherche pas le trouble ne le trouve pas…

  • Une danseuse de Flamenco enflamme les passants sur Ocean Drive.

  • South Beach de nuit, ce sont des boutiques ouvertes jusqu’à point d’heure où on y refait sa garde-robe de plage. Ce sont des rues animées où des fêtards partagent facilement leur bonne humeur…

  • La légende locale raconte que c’est cet immeuble qui a inspiré le fameux <a href="http://www.billboard.com/articles/columns/the-hook/473934/madonnas-iconic-cone-bra-sells-for-52000" target="_blank">soutien-gorge de Madonna</a> conçu par Jean-Paul Gauthier, dans les années 90. L’histoire raconte que Jean-Paul Gauthier, en visite chez Madonna, est passé en limousine devant ce bâtiment. Il eu un éclair de génie et c’est ainsi que le célèbre soutien-gorge a été fécondé. Captez-vous l’inspiration de Jean-Paul Gauthier?

  • On passe la nuit dans un charmant hôtel boutique de type Art Déco méditerranéen. Le moderne se conjugue élégamment au passé. Serein au cœur de l’action de South Beach, <a href="http://theanglersresort.com/" target="_blank">The Angler’s</a> est un joyau où se reposer. Ce charmant hôtel offre une variété d’élégants studios urbains qui font oublier les nuits folles de SoBe. Conçu principalement pour les voyageurs en solo et les couples, il exulte un romantisme qui rappelle un glamour d’antan. De celui que l’on nomme <em>Old Florida</em>...

  • The Angler’s se situe en deuxième position du palmarès des hôtels de Miami Beach de <em>Trip Advisor</em>. Son bâtiment principal date des années 30 et reflète bien le style Art Déco méditerranéen. Les villas en bord de piscine offrent un look plus contemporain et une terrasse spacieuse sur le toit. Malgré son emplacement central, il y règne un calme impressionnant. Plusieurs studios sont aussi dotés de leur propre spa. À noter qu’Ernest Hemingway, amis des premiers propriétaires, a longtemps été un régulier de l'endroit lors de ses visites à Miami.

  • L’ambiance intime de cet hôtel boutique rappelle une époque passée qui fait rêver. Mais si l’on y retrouve un cadre historique, on y découvre aussi une technologie dernier cri dans les studios. À noter que le <em>check-in</em> est mobile. En effet, c’est à l’aide d’un iPad que l’on nous enregistre à notre arrivée. Une approche résolument moderne! Le service est excellent et les Francophones seront ravis de rencontrer à la réception Marc, français d’origine. Pour un séjour calme au cœur de l’action…

  • Washington Avenue est l’une des artères principales de South Beach où il fait bon se promener.

  • À South Beach, les trottoirs sont rouges. Mais pourquoi donc sont-ils rouges? Pour ajouter au glamour bien-sûr! L’idée de base, pensée à l’époque des années folles, était de donner l’impression aux premiers vacanciers de marcher sur un tapis rouge. Histoire de rendre l’expérience plus palpitante. Après tout nous sommes tous des vedettes à South Beach!

  • Sur Collins Avenue, <a href="http://www.davidscafe.com/" target="_blank">David’s Cafe</a> est reconnu pour sa cuisine cubaine authentique. C’est aussi le meilleur endroit pour tester le fameux café cubain qui réveille les morts!

  • Miami Beach, c’est aussi de longues plages de sable blanc où aller à la rencontre l’océan. À Miami, être sexy fait partie de la culture locale. Aussi, il suffit de se baigner dans l’atmosphère générale pour retrouver sa propre sensualité.

  • Les terrains de volley-ball sont nombreux entre la plage et Ocean Drive. Et lorsque les filles jouent sur un terrain, il est certain que bien des hommes s’arrêtent pour les regarder. Même les policiers à vélo n’y résistent pas...

  • 47

    <a href="http://www.youtube.com/watch?v=2ftIub8g0sg" target="_blank">David Kahlman</a> est l’un de ces personnages étonnants qui font aussi la saveur humaine de Miami Beach. Vendeur de rue, il tresse des objets pratiques ou décoratifs. Profondément croyant, il s’est converti à ce commerce ambulant après avoir perdu sa famille dans un accident de voiture. Son histoire est aussi touchante qu’inspirante. Pour faire une histoire courte, il a marché de la Californie à Miami. Les poches vides et le sac à dos rempli de sa foi. Et c’est à South Beach, à son point le plus bas, qu’il a prié le ciel de l’aider. Une branche verte est tombée à ses pieds. L’inspiration divine a suivi et, dix ans plus tard, c’est un commerçant qui vit de son art. En plus de répandre gentillesse et compassion dans la foulée.

  • Voici la maison la plus photographiée de Floride. Certains locaux disent même qu’elle est plus souvent prise en photo que la Maison Blanche. Cette maison à l’histoire macabre témoigne de l’assassinat de Gianni Versace en 1997. Alors propriétaire de cette luxueuse demeure sur Ocean Drive, Gianni Versace fut abattu en son entrée. Renommée Casa Casuarina, c’est aujourd’hui un hôtel de luxe et un club select où se déroulent d’extravagantes soirées. L’hôtel est composé d’une dizaine de chambres à 5000$ la nuit.

  • C’est dans l’hôtel Sanctuary que se trouve l’un des meilleurs restaurant de Miami. Le <a href="http://www.olamiami.com/" target="_blank">restaurant OLA</a> fait de la «Nuevo Laino Cuisine», qui conjugue les mets traditionnels de différents pays sous la main experte du Chef Horacio Rivadero. On y retrouve des saveurs hispaniques que caribéennes. Le OLA fait partie des restaurants à ne pas manquer selon TripAdvisor, qui le classe dans le top 10 des restaurants à Miami. Même s’il est bien situé à South Beach, il n’est pas sur l’une des grandes artères, ce qui ajoute à son charme. Il offre une atmosphère intime et une agréable terrasse où il fait bon paresser.

  • On commence par un mojito coco et on finit le repas, complètement subjugués, par <a href="http://www.olamiami.com/menu/" target="_blank">les plats dégustés</a>. On savoure une cuisine raffinée avec des mets qui frôlent la perfection. Chaque bouchée est exquise. Je ne me souviens pas avoir jamais aussi bien mangé de ma vie. Le OLA aura définitivement régalé mon palais, de l’entrée au dessert. Maintenant je ne rêve plus que d’y retourner!

Nous arrivons à Key Biscayne sans y être parvenu. La vague de froid nous talonne de près, même si nous sommes à la pointe la plus au sud de Miami Beach.

La tranquillité de Key Biscayne

L’île de Key Biscayne est la première d’une multitude d’iles qui s’effilochent vers le Sud. Située à moins de dix kilomètres du centre-ville, elle possède plusieurs plages de sable blanc et une vue imprenable sur le centre-ville de Miami.

La plage de Crandon Beach, au nord de Key Biscayne, est l’une des plus prisée pour sa grande variété d’oiseaux sauvages. Celle du «Bill Baggs Cape Florida State Recreation» abrite l’un des plus anciens phares de Floride...

Alors, qu’importe le petit vent frais quand il souffle au soleil entre les feuilles des palmiers et embaume l’air des effluves salées de l’océan!

En fait, le plus amusant est de constater combien les locaux grelottent par des matinées à douze degrés! Voyager, c’est se frotter à d’autres perceptions que les siennes, et c’est vraiment l’impression que j’ai en discutant du «froid» avec les locaux que je rencontre.

Tout est question de contexte et d’habitudes: si l’on est habitué à des mois de chaleur intense, on grelotte par des nuits à dix degrés. Mais si l’on connait un rude hiver des mois durant, à peine si l’on frissonne.

Lâcher l’épicurien en soi à Miami Beach

Après une courte escapade à Key Biscayne c’est le temps de croquer à pleine dents dans l’effervescence de Miami Beach!

Miami Beach, c’est une culture en soi. Une culture urbaine qui se nourrit de multiples influences culturelles et de son incroyable quartier Art Déco (voir galerie photos).

Il y règne une tolérance et une joie de vivre qu’il fait bon savourer. Avec sa culture latino-américaine et la lumière chaude qui dore les corps dénudés qui vont à la plage, Miami enivre les sens par ses odeurs, ses saveurs et ses couleurs.

Mais avant toute autre chose, c’est son quartier Art Déco qui m’ensorcelle. Il suinte de ses murs un glamour qui m’emporte l’esprit. Est-ce à cause de son architecture hors pair que Miami Beach est si sexy? Je ne peux m’empêcher de me poser la question en arpentant ses rues animées.

Miami Beach, c’est aussi le contraste du clinquant qui scintille au soleil et des âmes perdues qui errent entre la plage et Ocean Drive.

Ceci dit, s’il fut un temps où Miami Beach était un véritable coupe-gorge, c’est aujourd’hui un quartier sécuritaire où les familles peuvent s’égarer sans danger.

À Miami Beach, on peut tout aussi bien lécher les vitrines des boutiques branchées que lézarder sur la plage. Et c’est sans parler des innombrables restaurants à découvrir. Mal manger à Miami Beach est un crime tellement les occasions de se régaler sont multiples!

Le meilleur moyen de s’en convaincre est d’essayer le tour culinaire qui fait découvrir la diversité gastronomique de South Beach tout en en apprenant plus sur ses trésors architecturaux.

Un bol d’humanité version palmiers

Au milieu de tout le clinquant qui m’entoure, je ne résiste pas à acheter un bol à fruits tressé sur place par CocolocoDave.

Quoi de plus authentique qu’un article de cuisine tressé sur place avec les feuilles des palmiers qui bordent la plage? Toujours mieux qu’un autre souvenir fait en Chine!

Je tombe sous le charme de ce vendeur ambulant (au vécu palpitant) qui négocie son prix à coup de bonnes actions:
- Le bol à fruits c’est 30 dollars…
- Humm, j’ai un budget de 20….
- Okay, je te le fais à 20 si tu t’engages à effectuer cinq bonnes actions dans les prochains jours…
- Vendu!

Et c’est ainsi que je dépose en mon coffre un bol tressé avec foi par un homme dont la mission personnelle est de propager la gentillesse et la compassion. À Miami Beach, tout est possible!

Une pause sur le sable avant de reprendre la route

Avec les jours qui s’écoulent, on se sent de plus en plus nomades. Et plus on se sent nomade, plus on se sent libre.

Après l’effervescence de Miami Beach, on apprécie la douceur de sa banlieue Nord en découvrant les longues plages de Sunny Isles.

Même si les attraits de Miami sont puissants, il est temps de reprendre la route. Lorsque l’on fait un road-trip, rester sur place n’est pas une option. Prochaine étape, les Keys. Et tout au bout de la U.S. Highway 1: Key West.

On s’arrache de Miami pour continuer l’aventure. Au menu du voyage: des paysages tropicaux, des ponts, des îles et des pirates…

Dans la même série: Parcourir la Floride de long en large
Road-Trip en Floride: débuter l'aventure à Orlando

* Ce voyage a été rendu possible avec la collaboration de Chevrolet et Visit Florida
Pour suivre Sandra Bellefoy sur Twitter : https://twitter.com/Etolane

Toutes les photos de la galerie sont de Sandra Bellefoy.