NOUVELLES

Deux membres présumés d'Al-Qaïda sont arrêtés à l'aube du marathon de Madrid

23/04/2013 11:39 EDT | Actualisé 23/06/2013 05:12 EDT
AP

MADRID - Les policiers espagnols ont procédé mardi à l'arrestation de deux individus soupçonnés d'appartenir à la succursale nord-africaine du réseau terroriste Al-Qaïda.

Aucun d'entre eux ne possédait d'explosifs et aucune attaque imminente n'était dans les cartons, ont indiqué les autorités policières.

Le ministre de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz a déclaré mardi aux journalistes qu'il existait toutefois des «motifs suffisants» pour justifier ces arrestations, précisant que celles-ci avaient été effectuées pour éviter des «risques plus importants».

Les deux suspects agissaient essentiellement comme des «loups solitaires», a précisé le ministre.

Selon les autorités policières, l'un d'entre eux avait louangé l'attentat du marathon de Boston. L'agence de presse Europa a rapporté que ces propos élogieux avaient été retrouvés dans un document qui a été saisi par les policiers pendant les arrestations.

Madrid doit tenir son marathon dimanche. Les forces de l'ordre ont affirmé lundi qu'aucune menace ne planait sur l'événement. Environ 1100 policiers et responsables de la sécurité assureront l'encadrement de l'épreuve sportive.

Nou Mediouni, un Algérien de 23 ans, et Hassan El Jaaouani, un Marocain de 52 ans, sont soupçonnés d'être membres d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Le premier, un étudiant en informatique, a été arrêté à Saragosse (nord-est) tandis que le second, qui n'avait pas d'emploi, a été épinglé à Murcie (sud-est).